UNIGE document Master
previous document  unige:34728  next document
add to browser collection
Title

Des parties supérieures et inférieures d'expressions faciales schématiques de colère capturent-elles l'attention lors d'une tâche de recherche visuelle ?

Author
Director
Denomination Maîtrise universitaire en psychologie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2013
Abstract De nombreuses études ont montré que des expressions faciales de colère étaient détectées plus rapidement que des visages de joie quand ils étaient la cible de la recherche visuelle, un effet appelé : « anger superiority effect ». Cependant, Weymar et collaborateurs (2011) ont été parmi les premiers à étudier le déplacement attentionnel en direction de ces stimuli avec la mesure neurophysiologique, N2pc. La colère attirait effectivement plus l’attention que la joie. Connaissant ce résultat, nous avons mené une première étude pour voir si le même effet était obtenu avec des visages distracteurs. Seule la colère entraînait une N2pc significative, nous incitant à étudier cette émotion de plus près. Dans la présente expérience, nous voulions savoir si des éléments de visages de colère distracteurs attiraient l’attention, et quelle partie, supérieure ou inférieure, jouait le rôle le plus important dans ces effets. Nos résultats dévoilent que ces derniers ne capturent pas l’attention, mais la partie haute, en général, montre une N2pc plus intense...
Full text
Master (1.6 MB) - public document Free access
Structures
Research group Cognition visuelle
Citation
(ISO format)
COLL, Sélim Yahia. Des parties supérieures et inférieures d'expressions faciales schématiques de colère capturent-elles l'attention lors d'une tâche de recherche visuelle ?. Université de Genève. Maîtrise, 2013. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:34728

262 hits

296 downloads

Update

Deposited on : 2014-03-11

Export document
Format :
Citation style :