en
Doctoral thesis
French

Les pouvoirs de la police : le cas de la délinquance juvénile

Defense date2011-12-09
Abstract

Ce travail porte sur les pouvoirs formels et informels de la police, dans le contexte de la délinquance juvénile. Évoquer les pouvoirs informels de la police, c'est faire référence à son pouvoir discrétionnaire. Ce dernier ne pouvait être étudié que sur le terrain, c'est pourquoi notre travail repose sur plus de neuf mois d'observation participante au sein des polices genevoise et vaudoise. Durant cette période, nous avons étudié les diverses formes de traitement extrajudiciaire des infractions commises par les mineurs. Notre étude propose une réponse aux questions suivantes : est-il opportun de renvoyer en justice tous les mineurs délinquants? la police n'est-elle pas apte à traiter certaines infractions à son niveau? est-il envisageable que la loi suisse accorde à la police un certain pouvoir de "sanction" face aux mineurs délinquants? Si oui, dans quelles conditions et dans quel but?

fre
Keywords
  • Police
  • Pouvoir discrétionnaire
  • Délinquance juvénile
  • Pouvoirs informels
  • Pouvoirs formels
  • Traitement extrajudiciaire
  • Justice alternative
  • Avertissement
Citation (ISO format)
SIGRIST, Alexandra Blanche Thérèse. Les pouvoirs de la police : le cas de la délinquance juvénile. 2011. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:22055
Main files (1)
Thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
910views
21downloads

Technical informations

Creation08/14/2012 10:34:00 AM
First validation08/14/2012 10:34:00 AM
Update time03/14/2023 5:39:12 PM
Status update03/14/2023 5:39:11 PM
Last indexation01/29/2024 7:30:23 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack