en
Scientific article
English

A well evaluated preauricular groove on the coxal bone is a very reliable sexual trait but not an indicator of parity: test in the SIMON collection of identified skeletons (Switzerland)

Published inAmerican journal of physical anthropology, vol. 141, no. no S50, 188
Publication date2010
Abstract

La complexité des structures de la région préauriculaire de l'os coxal a produit une abondante littérature depuis un siècle et demi, depuis la description du sulcus preauricularis en tant que caractère racial dans une population féminine (Zaaijer, 1866) et du sulcus paraglenoidalis lié à la capsule articulaire en général (Löhr, 1894). Les résultats de l'évaluation de ces morphologies dépendent de la méthode utilisée. L'objet de cette étude est de tester la sexualisation de la région préauriculaire au moyen de la méthode d'évaluation de Bruzek (2002) et d'explorer la relation entre le sillon préauriculaire et la parité dans un sous-échantillon féminin. L'échantillon étudié se compose de 506 coxaux (dont 237 paires) appartenant à 269 individus (134 femmes et 135 hommes). Les sujets sont âgés au décès entre 16 et 91 ans et proviennent de la collection SIMON de squelettes identifiés (Suisse). La parité, établie à partir du registre des familles, est connue pour un sous-groupe de 99 femmes. La cotation a été faite par deux observateurs. Les résultats montrent que les morphologies féminines distinctives décrites comme sillon préauriculaire net ne sont pas liées à la parité, néanmoins, ce caractère est bien spécifique au bassin féminin ; on ne l'observe pas chez les hommes. La corrélation des résultats entre les observateurs est forte et permet d'amener la discussion sur les problèmes de définition, d'historique et d'étiologie de ces caractères.

Keywords
  • Bioanthropologie
  • Sexe
  • Parité
  • Sillon préauriculaire
  • Squelettes identifiés
  • Collection SIMON
  • Vaud
  • Suisse
  • Europe
  • Archéologie
Citation (ISO format)
PERREARD LOPRENO, Geneviève, BRUZEK, Jaroslav. A well evaluated preauricular groove on the coxal bone is a very reliable sexual trait but not an indicator of parity: test in the SIMON collection of identified skeletons (Switzerland). In: American journal of physical anthropology, 2010, vol. 141, p. 188.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:20267
ISSN of the journal0002-9483
692views
6downloads

Technical informations

Creation05/01/2012 2:49:00 PM
First validation05/01/2012 2:49:00 PM
Update time03/14/2023 5:28:53 PM
Status update03/14/2023 5:28:53 PM
Last indexation01/15/2024 11:33:43 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack