UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:1854  next document
add to browser collection
Title

Régression des polypes dans la polypose familiale après traitement de sulindac : étude protéomique

Author
Director
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2004 - Méd. 10367 - 2004/04/13
Abstract Le sulindac cause la régression des adénomes colorectaux chez les patients atteints de polypose adénomateuse familiale. Les mécanismes par lesquels le sulindac exerce cet effet inhibiteur sont mal compris. Dans cette étude clinique expérimentale, nous avons cherché à déterminer les protéines cibles de ce médicament. Nous avons analysé, par électrophorèse bidimensionnelle, l'expression différentielle des protéines de la muqueuse rectale saine et polypomateuse de 3 patients, avant et après 3 mois de thérapie au sulindac, chaque patient étant son propre contrôle. Après traitement, le nombre moyen de polypes rectaux a diminué de 15 à 6.66. 2876 spots protéiques différents ont été déterminés. L'analyse des coefficients de variation a montré qu'une variation de l'expression supérieure à cinq fois était biologiquement significative. 22 spots montraient une expression différentielle significative. Leur analyse a montré que 2 correspondaient à des protéines cibles d'intérêt, dont l'expression augmente/diminue après traitement au sulindac.
Keywords SulindacPolypesCancer colorectalProtéinesElectrophorèse bidirectionnelle
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-18540
Full text
Thesis (7 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
ANDRES, Axel. Régression des polypes dans la polypose familiale après traitement de sulindac : étude protéomique. Université de Genève. Thèse, 2004. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:1854

336 hits

22 downloads

Update

Deposited on : 2009-06-02

Export document
Format :
Citation style :