en
Doctoral thesis
Open access
French

Prévalence de l’hypophosphatasie aux Hôpitaux universitaires de Genève et risque de fractures atypiques fémorales

ContributorsTsiantouli, Eleni
Imprimatur date2024-03-14
Abstract

La Phosphatase Alcaline est une enzyme essentielle à la minéralisation osseuse. Des taux inférieurs à 40UI/l, bien que souvent négligés, sont fréquemment rencontrés dans un nombre de situations cliniques, dont les traitements de l’ostéoporose par anti-résorbeurs, mais peuvent néanmoins être le témoin d’une maladie osseuse rare, l’Hypophosphatasie (HPP). Cette maladie peut entre autres se manifester par des Fractures Atypiques du Fémur (AFF), pathologie le plus souvent liée aux traitements prolongés par Bisphosphonates. Dans ce travail, nous avons d’abord analysé la prévalence des valeurs basses de l’ALP aux HUG en 2016, ainsi que dans une cohorte de patients ayant souffert d’AFF et référés à ce même hôpital. Dans nos études, on retrouve parmi 30,000 mesures dans l’Hôpital, une prévalence de ALP <40UI/l à 7,49%, plus haute par rapport aux autres études. Parmi 72 patients atteints de AFF, le 25% a eu des valeurs ALP≤40UI/l, valeurs influencées par les antirésorbeurs. Dans un seul cas le diagnostic génétique d’HPP a été confirmé.

fre
Keywords
  • Hypophosphatasia
  • Atypical femoral fractures
Citation (ISO format)
TSIANTOULI, Eleni. Prévalence de l’hypophosphatasie aux Hôpitaux universitaires de Genève et risque de fractures atypiques fémorales. 2024. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:177572
Main files (1)
Thesis
accessLevelPublic
Secondary files (1)
Identifiers
20views
1downloads

Technical informations

Creation06/03/2024 11:30:13 AM
First validation06/05/2024 5:32:28 AM
Update time06/05/2024 5:32:28 AM
Status update06/05/2024 5:32:28 AM
Last indexation06/05/2024 5:32:47 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack