en
Conference presentation
French

Les effets à venir du ZAN sur la machinerie foncière (franco)-genevoise

Presentation date2023-07-07
Abstract

Si la métropole franco-genevoise connaît une dynamique de forte croissance, celle-ci est déséquilibrée au sein des trois territoires principaux qui la composent, entre la croissance des emplois d’une part et des logements de l’autre. Le canton de Genève draine de plus en plus d’emplois, alors que la construction de logements accueillant les nouveaux travailleurs est déléguée au Genevois français. Ce modèle d’exportation de la croissance urbaine et des besoins en artificialisation foncière a explosé depuis 2002 et l'entrée en vigueur des accords bilatéraux entre la Suisse et l'Union Européenne. Aujourd’hui, près d'un tiers des travailleurs actifs du canton de Genève réside en France voisine.

L’arrivée du Zéro Artificialisation Nette (ZAN) appelle à repenser cette machinerie economico-foncière. Désormais, le canton de Genève ne peut plus étendre indéfiniment sa croissance urbaine en France voisine. Quant aux collectivités territoriales du Genevois français, elles perçoivent le ZAN comme une opportunité de a) s'affranchir de leur rôle de variable d'ajustement de la croissance genevoise et de b) rééquilibrer le rapport de force franco-suisse qui caractérise la collaboration transfrontalière depuis plusieurs décennies.

fre
Keywords
  • Grand Genève
  • ZAN
  • Coopération transfrontalière
  • LAT
  • Aménagement du territoire
Citation (ISO format)
LAMBELET, Sébastien. Les effets à venir du ZAN sur la machinerie foncière (franco)-genevoise. In: Webinaire de lancement du projet de recherche ‘Le logement en choc de densification’. En ligne. 2023. 11 p.
Main files (1)
Presentation
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:173090
44views
3downloads

Technical informations

Creation11/16/2023 4:57:33 PM
First validation11/17/2023 10:32:43 AM
Update time11/17/2023 10:32:43 AM
Status update11/17/2023 10:32:43 AM
Last indexation05/06/2024 5:23:05 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack