en
Master
Open access
French

Sensibilité, forme, inter-culturalité : que peut la littérature ? : de l'intime au partage, l'exemple de François Cheng

ContributorsMackenzie, Lynn
Number of pages63
Defense date2023-06-15
Abstract

S’inspirant des réflexions de chercheuses et chercheurs du domaine littéraire curieuses-x de puiser dans d’autres domaines, ce mémoire souhaite montrer qu’une redéfinition de l’empathie peut résoudre l’opposition entre l’étude académique des formes en littérature et le plaisir lié à une lecture des contenus. La lecture favorise de fait une subjectivation par la médiation d’expériences singulières qui ont pris forme, comme le montrent les travaux de M. Macé, de H. Merlin-Kajman ou encore de A. Rodriguez. Même silencieuse, elle est une vive interaction avec le monde par un afflux d’idées et de sensations. La lecture en partage n’œuvre cependant de façon transitionnelle qu’à certaines conditions culturelles selon ces autrices et auteurs : celle de pouvoir et vouloir sentir ensemble ou con-sentir - sans mépris pour l’intime ; un rire « obligatoire face au ressenti, qui peut exclure et sacrifier le partage du sensible » (H. Merlin-Kajman).

François Cheng, par son art du récit sur son devenir français, montre le pouvoir créateur du dialogue entre deux langues et deux cultures. Inspiré par le taoïsme, il décrit intimement cet état de création né de « l’entre », par les trois étapes « voir - ne plus voir - revoir » ou encore « voir depuis l’intérieur », une métaphore du pouvoir de la lecture.

Pour les enseignant-es de français, la littérature est une précieuse occasion de faire l’expérience de l’étrangéité dans sa propre langue - à partir des littératures francophones dont les variations sont inhérentes à la langue française comme à partir des langues en contact. Cette « défamiliarisation » modifie les rapports des enseignant-es avec leurs étudiant-es, rend la langue française plus hospitalière pour les apprenant-es et change les conditions d’une interprétation selon A. Godard et M. Suchet. L’essentiel pour le choix des œuvres étant une existence qui se soit risquée au partage de l’intime.

fre
Keywords
  • Français langue étrangère
  • Littérature
  • Lecture
  • Subjectivation
  • Interaction
  • Sciences sociales
  • Empathie
  • Partage
  • Enseignement
  • Didactique multi-intégrée
  • Variations
  • Plurilinguisme
  • Filtres culturels
  • Transitionnel
  • Universel
  • Dialogue
  • Taoïsme
  • François Cheng
  • Marielle Macé
  • Hélène Merlin-Kajman
  • Antonio Rodriguez
  • Écrivains entre-deux langues
  • Français
  • FLE
  • Interculturel
  • Intime
  • Privé
  • Étrangéité
  • Devenir
  • Humain
Citation (ISO format)
MACKENZIE, Lynn. Sensibilité, forme, inter-culturalité : que peut la littérature ? : de l’intime au partage, l’exemple de François Cheng. 2023.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:172777
76views
30downloads

Technical informations

Creation11/02/2023 9:49:37 AM
First validation11/09/2023 8:02:32 AM
Update time11/09/2023 8:02:32 AM
Status update11/09/2023 8:02:32 AM
Last indexation02/01/2024 10:58:45 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack