en
Master
French

Ne rien faire ou faire quelque chose qui ne sert à rien ? Investigation sur l’implication du biais d’action et du modèle du Big Five comme prédicteurs de l’utilisation des médecines complémentaires et alternatives

ContributorsGrandjean, Nabil
Number of pages46
Master program titleMaitrise universitaire en psychologie
Defense date2023-08-31
Abstract

Les médecines complémentaires et alternatives (MCA) se popularisent toujours davantage dans nos contrées et les déterminants poussant les individus à les utiliser restent flous. Elles sont fréquemment utilisées chez les patients ayant reçu le diagnostic d’un cancer. La vulnérabilité induite de cette dégradation de la santé peut les motiver à s’orienter vers des MCA en parallèle au traitement conventionnel. Étant confrontés à l’idée de la mort et l’angoisse en émanant, cela constitue un moteur pour s’orienter vers l’approche holistique des MCA. Cette motivation est aussi appelée le biais d’action et reflète une tendance à agir même si cela ne sert à rien plutôt que de ne pas agir. Mais qu’en est-il de l’influence de la personnalité ? Cette recherche a pour objectif d’étudier l’impact que les traits de la personnalité et du biais d’action ont dans le processus de prise de décision concernant l’intention d’utiliser une MCA dans le domaine spécifique de l’oncologie. Après avoir mesuré les traits de la personnalité des participants (N = 308), une vignette clinique fictive a été présentée dans laquelle ils ont reçu le diagnostic soit bénin, soit cancéreux du cancer de la thyroïde. Ils ont dû choisir ou non d’utiliser une MCA fictive spirituelle inspirée du Reiki. Les résultats ont montré, après le contrôle de variables influentes, que l’extraversion et les croyances négatives générales envers la médecine étaient des prédicteurs significatifs de l’intention d’utiliser la MCA de l’étude. Le trait d’ouverture et la gravité de la vignette ont eu en revanche un effet tendanciel.

fre
Citation (ISO format)
GRANDJEAN, Nabil. Ne rien faire ou faire quelque chose qui ne sert à rien ? Investigation sur l’implication du biais d’action et du modèle du Big Five comme prédicteurs de l’utilisation des médecines complémentaires et alternatives. 2023.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPrivate
Identifiers
  • PID : unige:172196
11views
0downloads

Technical informations

Creation09/06/2023 11:35:02 AM
First validation10/11/2023 1:06:10 PM
Update time10/11/2023 1:06:10 PM
Status update10/11/2023 1:06:10 PM
Last indexation02/01/2024 10:50:21 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack