en
Master
Open access
French

Les archives de Babatha

ContributorsOzdemir, Selen
Number of pages21
Master program titleMaîtrise en droit
Defense date2023
Abstract

C’est au début des années 70, situés dans une grotte ‘cave of letters’ au sud de la mer morte, qu’une équipe d’archéologues dirigée par Yigaël Yadin découvrirent trente-cinq documents légaux plurilingues antiques, appartenant à une femme d’origine judéenne ; Babatha. Ces papyri juridiques témoignent de la transition sociétale et juridique du royaume Nabatéen, en 106 après J-C, à la province impériale romaine d’Arabie.

Le propos de la recherche est d’entrevoir les aspects juridiques du « nouveau pouvoir dominant dans la région ». En effet, les documents représentent des sources abondantes de faits sociétaux et juridiques majeures de la communauté locale judéenne ; à la fois des relations en leur sein. Mais également de leurs interactions publiques, notamment avec les organes administratifs et judiciaires de droit romain. Enfin, de manière plus large, ils permettent d'apprécier le statut de la femme judéenne à l’époque antique.

Tant d’aspects qui témoignent de la richesse des échanges entre les différents ordres juridiques, vecteurs du pluralisme de droit dans l’Empire romain. Mais surtout d’une culture juridique les plus vastes, mais négligé de la recherche juridique ; le droit talmudique.

fre
Keywords
  • Babatha
  • Talmudique
  • Empire romain
  • Yigaël Yadin
  • Shelamzion
  • Judéen
  • Cave of letters
  • Arabie
  • Pluralisme juridique
  • Legal pluralism
NoteTravail de mémoire dans le cadre du séminaire « Legal pluralism dans l’Empire romain : les Juifs et le droit talmudique »
Citation (ISO format)
OZDEMIR, Selen. Les archives de Babatha. 2023.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:171706
56views
23downloads

Technical informations

Creation09/21/2023 8:45:24 PM
First validation09/26/2023 8:57:08 AM
Update time09/26/2023 8:57:08 AM
Status update09/26/2023 8:57:08 AM
Last indexation02/01/2024 10:43:02 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack