en
Doctoral thesis
Open access
French

Désagrégation de la monazite et séparation des terres rares comme oxalates

ContributorsChristin, Pierre
DirectorsDuparc, Louis
Number of pages35
Imprimatur date1922-03-11
Abstract

1° La désagrégation de la monazite cristallisée, selon la méthode de Chesneau, est impossible. Elle est meilleure pour les sables monazitiques mais ce n'est pas la désagrégation au carbonate qui fait passer les T. R. en solution.

2° La désagrégation de la monazite cristallisée, selon la méthode de Carnot, donne de très mauvais résultats, puisqu'il reste encore plus de 9 % de T. R. insolubles. Elle peut s'appliquer néanmoins aux sables monazitiques.

3° La méthode de désagrégation proposée (H2SO4, carbonate puis bisulfate) désagrège entièrement la monazite cristallisée et les sables monazitiques.

4° La précipitation des T. R. par l'acide oxalique peut être considérée comme quantitative pour l'Yi., le Th, le Ce et le Di., elle laisse à désirer pour le La.

5° Les meilleures conditions, pour la précipitation des T. R. par l'acide oxalique, sont réalisées:

a) en évitant autant que possible un excès d'acide minéral.

b) en utilisant un excès d'acide oxalique de 3 % lorsque la solution est acide.

c) à la température de 55°.

fre
Citation (ISO format)
CHRISTIN, Pierre. Désagrégation de la monazite et séparation des terres rares comme oxalates. 1922. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:170294
Main files (1)
Thesis
Secondary files (1)
Identifiers
29views
4downloads

Technical informations

Creation07/21/2023 10:48:13 AM
First validation07/21/2023 12:59:15 PM
Update time07/21/2023 12:59:15 PM
Status update07/21/2023 12:59:15 PM
Last indexation02/12/2024 12:32:28 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack