en
Doctoral thesis
Open access
French

COVID-19 : Séquelles cliniques post-aigues d’infection au SARS-CoV-2 dans la population générale

ContributorsNehme, Mayssam
Imprimatur date2022-08-08
Abstract

Le 11 mars 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré la pandémie COVID-19, et à ce jour, plus de 256 millions de cas et 5.1 millions de décès ont été attribués au COVID-19. Le SARS-CoV-2 entraîne des symptômes persistants sur plusieurs semaines voire plusieurs mois après l’infection. Ces symptômes persistants présents chez les personnes traitées en ambulatoire et en post-hospitalisation, sont associés à un impact sur la vie personnelle, professionnelle et sociale et nécessitent une prise en charge adéquate par les médecins de premier recours, ainsi que les professionnels de santé en général.

Le dispositif CoviCare mis en place aux Hôpitaux Universitaires de Genève depuis mars 2020 pour le suivi ambulatoire des personnes infectées ou suspectées d’avoir une infection au SARS-CoV-2, suit une cohorte de patient.e.s depuis son instauration. Ce dispositif illustrant la coordination interprofessionnelle dans la prise en charge des personnes infectées ou suspectées d’avoir une infection au SARS-CoV-2, a reçu le prix « Inteprofessionnalité » de l’Académie Suisse des Sciences Médicale en Novembre 2021.

Des résultats du suivi longitudinal des personnes infectées au SARS-CoV-2 ont été publiés sur la prévalence et distribution des symptômes persistants à six semaines puis à sept à neuf mois après l’infection au SARS-CoV-2. L’article faisant l’objet de cette thèse a été publié dans Annals of Internal Medicine et met en évidence la prévalence des symptômes persistants 7 à 9 mois après l’infection. En résumé, 39.0% des personnes participant à l’étude avaient gardé des symptômes persistants. La fatigue, symptôme principal et le plus fréquent, était rapportée dans 20.7% des cas, suivie par la perte de goût ou de l’odorat (16.8%), la dyspnée (11.7%), les maux de tête (10.0%), les myalgies (6.3%), la difficulté à se concentrer ou sensation de brouillard (5.9%), les troubles du sommeil (5.7%), la toux (3.7%), les palpitations (3.4%), les douleurs thoraciques (3.1%), et les paresthésies (2.2%). L’intensité des symptômes était le plus souvent légère à modérée soulignant l’importance de stratifier les symptômes ainsi que leur impact sur le quotidien.

Cette thèse élabore, en présentant le dispositif CoviCare, les facteurs de risque et la pathophysiologie associés à la persistance des symptômes suite à une infection au SARS-CoV-2. Nous discutons de la prise en charge des personnes atteintes de symptômes persistants, via la création d’une consultation et équipe multidisciplinaires aux Hôpitaux Universitaires de Genève, ainsi que de l’impact de ces symptômes.

fre
Keywords
  • COVID-19
  • SARS-CoV-2
  • Post-COVID
  • COVID Long
  • Long COVID
  • Séquelle suite à une infection au SARS-CoV-2
  • PASC
Citation (ISO format)
NEHME, Mayssam. COVID-19 : Séquelles cliniques post-aigues d’infection au SARS-CoV-2 dans la population générale. 2022. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:163467
Main files (1)
Thesis
accessLevelPublic
Secondary files (1)
Identifiers
279views
147downloads

Technical informations

Creation09/18/2022 5:29:00 PM
First validation09/18/2022 5:29:00 PM
Update time03/16/2023 7:36:14 AM
Status update03/16/2023 7:36:12 AM
Last indexation02/01/2024 8:47:32 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack