en
Doctoral thesis
English

High-throughput phylogenomics : from vertebrate conserved non-coding sequences to viral genomics

ContributorsJunier, Thomas
Defense date2011-05-17
Abstract

L'abondance de données de séquence a permis d'aborder des problèmes biologiques au niveau du génome entier (par opposition, par exemple, à l'étude d'une seule famille de gènes). De nouvelles méthodes phylogénétiques, de même que la puissance croissante des ordinateurs, ont rendu possible l'utilisation de l'information à l'échelle génomique pour construire des phylogénies (qui peuvent à leur tour être utilisées dans l'étude des génomes), donnant naissance à la phylogénomique. Mais l'abondance même des données pose aussi des défis techniques: les procédés d'analyse doivent être entièrement automatisés, les outils logiciels doivent être capables de traiter des ensembles de données plus grands que jamais, et les temps de calcul doivent rester raisonnables. En d'autres termes, le présent travail aborde le problème de la phylogénomique à haut débit.

fre
Citation (ISO format)
JUNIER, Thomas. High-throughput phylogenomics : from vertebrate conserved non-coding sequences to viral genomics. 2011. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:16082
Main files (1)
Thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
52views
0downloads

Technical informations

Creation06/08/2011 11:45:00 AM
First validation06/08/2011 11:45:00 AM
Update time03/30/2023 10:08:35 AM
Status update03/30/2023 10:08:34 AM
Last indexation01/29/2024 7:10:54 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack