UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:16082  next document
add to browser collection
Title

High-throughput phylogenomics : from vertebrate conserved non-coding sequences to viral genomics

Author
Directors
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2011 - Sc. 4315 - 2011/05/17
Abstract L’abondance de données de séquence a permis d’aborder des problèmes biologiques au niveau du génome entier (par opposition, par exemple, à l’étude d’une seule famille de gènes). De nouvelles méthodes phylogénétiques, de même que la puissance croissante des ordinateurs, ont rendu possible l’utilisation de l’information à l’échelle génomique pour construire des phylogénies (qui peuvent à leur tour être utilisées dans l’étude des génomes), donnant naissance à la phylogénomique. Mais l’abondance même des données pose aussi des défis techniques: les procédés d’analyse doivent être entièrement automatisés, les outils logiciels doivent être capables de traiter des ensembles de données plus grands que jamais, et les temps de calcul doivent rester raisonnables. En d’autres termes, le présent travail aborde le problème de la phylogénomique à haut débit.
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-160824
Full text
Thesis (5.7 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Research group Swiss Institute of Bioinformatics
Citation
(ISO format)
JUNIER, Thomas. High-throughput phylogenomics : from vertebrate conserved non-coding sequences to viral genomics. Université de Genève. Thèse, 2011. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:16082

285 hits

6 downloads

Update

Deposited on : 2011-06-08

Export document
Format :
Citation style :