en
Master
French

Etude phytochimique de la décoction de Combretum micranthum dans le cadre du traitement de l’hypertension

ContributorsFumeaux, Lisa
Master program titleMaster en Pharmacie
Defense date2021-04-18
Abstract

L’hypertension est un fléau qui ne cesse de gagner du terrain, notamment dans les pays en voie de développement comme au Sénégal, où l’accès au traitement est souvent difficile et coûteux. L’étude des produits naturels traditionnels locaux constitue donc une source de soin potentielle plus accessible et économique pour ces populations. La décoction de Combretum micranthum, plante localement appelée « Kinkeliba », est largement consommée pour ses vertus bienfaisantes et prescrite par les médecins sénégalais en première intention dans le traitement de l’hypertension non compliquée. Son efficacité clinique étant déjà établie, les composés et mécanismes responsables de cette dernière restent inconnus. Ce travail réalisé en collaboration avec la Fondation Antenna et le Strathclyde Institute of Pharmacy and Biomedical Sciences de l’Université de Strathclyde à Glasgow (Royaume-Uni) vise à étudier l’extrait aqueux de C. micranthum préparé dans des conditions similaires à son usage traditionnel afin de mettre en lumière le(s) composé(s) lui conférant des propriétés antihypertensives. Pour ce faire, un profiling chimique de l’extrait aqueux issu de la décoction des feuilles sèches de C. micranthum est réalisé afin d’obtenir un aperçu de la polarité et de la proportion relative des composés qu’il contient. L’extrait a ensuite subit un partage liquide-liquide générant une fraction aqueuse et une fraction organique. L’extrait brut et ses fractions sont alors testés biologiquement pour leur activité vasorelaxante afin de guider l’isolement des composés d’intérêt. Ces derniers sont alors purifiés par chromatographie liquide à haute performance et 13 composés sont isolés. Leur élucidation structurale a été réalisée par le biais de la spectrométrie Ultra-Violet (UV), du dichroïsme circulaire électronique (ECD), de la résonnance magnétique nucléaire (RMN) et de la spectrométrie de masse à haute résolution (HRMS). Les composés identifiés au terme de cette étude sont des dérivés de proline sous forme d’alcaloïdes quaternaires, l’acide quinique, des flavanes et des flavones C-glycosylées. Parmi eux, certains sont déjà décrits dans la littérature pour leurs propriétés antihypertensives au sein d’autres plantes. Par la suite, ils pourront être testés, seuls et/ou en combinaison, pour leur activité thérapeutique.

fre
Citation (ISO format)
FUMEAUX, Lisa. Etude phytochimique de la décoction de <i>Combretum micranthum</i> dans le cadre du traitement de l’hypertension. 2021.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:160696
25views
3downloads

Technical informations

Creation03/29/2022 3:46:00 PM
First validation03/29/2022 3:46:00 PM
Update time03/16/2023 6:30:21 AM
Status update03/16/2023 6:30:21 AM
Last indexation02/01/2024 8:11:35 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack