en
Master
Open access
French

Le droit à la préservation de l'identité des enfants nés de gestation pour autrui

ContributorsMétral, Lorène
Number of pages80
Master program titleMaster interdisciplinaire en droits de l'enfant
Defense date2015-06
Abstract

L’identité et la genèse de la vie. Bien plus que des concepts complexes aux multiples facettes, ce sont des questions profondes qui touchent notre essence même. Qui suis-je, d’où viens-je, à qui dois-je la vie? Ces questions primordiales traversent parfois l’esprit et se situent à la base de l’être. D’ordre philosophique, psychologique, mais aussi sociologique et juridique, les réflexions attachées à ces thèmes fondateurs sont nombreuses. En effet, quoi de plus naturel que de s’intéresser à ce qui représente la base de l’être et de la société ? L’identité et la genèse de la vie prennent une dimension particulière dans les situations de gestation pour autrui. Cette pratique bouscule et interroge parce qu’elle touche à certains principes fondamentaux que nos sociétés ont mis en place et trouble les repères. Ce sont aussi de grandes problématiques potentielles pour les enfants qui sont nés de gestation pour autrui. En effet, ces questionnements loin d’être simples dans des situations familiales ordinaires pourraient se révéler ardus lorsque les schémas de procréation font appel à plusieurs acteurs. Même si l’histoire se passe lors du processus de création de l’enfant, certains sentiront sans doute le besoin de revisiter leur venue au monde. Il est donc important de sortir cette pratique de l’ombre dans laquelle elle s’est installée et de prendre en compte les implications qu’elle peut avoir sur les enfants qui en sont issus. Parce que cette pratique met en jeu des composantes définies comme primordiales de l’identité d’un individu, à savoir la nationalité, les relations familiales, la question des origines, parce qu’elle brouille les repères de la parentalité et en particulier de la maternité, parce qu’elle interroge le sens et le droit, la technique de la gestation pour autrui est loin d’être une pratique anodine qui pourrait se substituer simplement à la procréation naturelle. Sans prétendre résoudre les questions complexes soulevées dans les situations de gestation pour autrui, nous nous proposons d’approcher le contexte de cette technique de procréation à travers le prisme du concept clef d’identité. Cette étude nous permettra de saisir de manière plus subtile les enjeux psychologiques, sociologiques et juridiques de la gestation pour autrui, notamment pour les personnes qui viennent au monde du fait de cette technique de procréation.

fre
Citation (ISO format)
MÉTRAL, Lorène. Le droit à la préservation de l’identité des enfants nés de gestation pour autrui. 2015.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:160416
115views
140downloads

Technical informations

Creation04/14/2022 9:26:00 AM
First validation04/14/2022 9:26:00 AM
Update time03/16/2023 6:25:12 AM
Status update03/16/2023 6:25:12 AM
Last indexation02/01/2024 8:07:41 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack