en
Scientific article
Open access
French

Le Ouallaga géologique et minier (Ethiopie)

ContributorsMolly, Emile-W.
Published inLa Chronique des mines coloniales, p. 1-11
Publication date1934-08-01
Abstract

Le Ouallaga est un haut plateau, situé sur les confins ouest de l'Ethiopie, arrosé par le Birbir, tributaire d'un affluent du Nil Blanc, le Baro. Ce plateau est recouvert par une carapace de roches volcaniques, basaltes et trachytes, reposant en couches horizontales sur un socle cristallin plissé d'âge archéen-algonkien, qui apparaît surtout dans la partie nord du pays et dans les vallées du Birbir et du Baro. Les basaltes et les trachytes appartiennent à la série trappéenne qui couvre le Haut-Plateau abyssin et que l'on attribue à !a fin du Crétacé et à l'Eocène. Ces roches reposent directement sur le socle ancien constitué par des granites gneissiques et des amphibolites avec des intrusions acides (granulites, pegmatites) ou basiques (dunites, pyroxénites, gabbros). Les ressources minières du Ouallaga sont nombreuses. L'or est exploité depuis fort longtemps par les indigènes, et le platine est extrait depuis plusieurs années par une compagnie européenne. Il y a, en outre, au Ouallaga du wolfram, du mica et du fer.

fre
Citation (ISO format)
MOLLY, Emile-W. Le Ouallaga géologique et minier (Ethiopie). In: La Chronique des mines coloniales, 1934, p. 1–11.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:158531
ISSN of the journal0366-7324
75views
18downloads

Technical informations

Creation01/31/2022 10:25:00 AM
First validation01/31/2022 10:25:00 AM
Update time03/16/2023 2:32:05 AM
Status update03/16/2023 2:32:05 AM
Last indexation01/17/2024 4:05:35 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack