en
Doctoral thesis
Open access
French

Contraception par désogestrel : évaluation de ses effets secondaires comme facteur prédictif de la tolérance à l'implant progestatif

ContributorsFinci, David
Defense date2011-04-15
Abstract

Le but de cette étude prospective est d'évaluer si un traitement contraceptif préalable par désogestrel bien supporté pendant 3 mois chez les patientes souhaitant une contraception par implant progestatif Implanon®, permet de prédire la tolérance de l'implant au cours de sa première année d'utilisation. Soixante patientes ont été recrutées dans le département de gynécologie et ont été suivies pendant quinze mois. Chaque patiente a bénéficié d'un traitement oral par désogestrel, puis nous avons évalué les effets secondaires avec un score basé sur ceux décrits dans la littérature. Chez les patientes ayant bien supporté ce traitement, nous avons poursuivi la contraception par la pose de l'implant, puis suivi sa tolérance pour chaque patiente pendant un an avec le même score. Les résultats montrent qu'un traitement par désogestrel bien toléré permet de sélectionner les patientes à même de bien supporter l'implant, et diminue le risque de retrait prématuré pendant la première année d'utilisation.

fre
Keywords
  • Contraception
  • Implant progestatif
  • Désogestrel
  • Etonorgestrel
Citation (ISO format)
FINCI, David. Contraception par désogestrel : évaluation de ses effets secondaires comme facteur prédictif de la tolérance à l’implant progestatif. 2011. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:15845
Main files (1)
Thesis
accessLevelPublic
Identifiers
1222views
886downloads

Technical informations

Creation04/28/2011 9:31:00 PM
First validation04/28/2011 9:31:00 PM
Update time03/14/2023 4:51:43 PM
Status update03/14/2023 4:51:43 PM
Last indexation01/29/2024 7:10:05 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack