en
Report
Open access
French

Enquête 2021 sur les conditions de travail et de carrière du corps des collaborateurs et collaboratrices de l'enseignement et de la recherche (CCER) à l'Université de Genève

Number of pages86
PublisherGenève
Publication date2022
First online date2021-01-10
Abstract

Afin de mieux connaître les conditions de travail et de carrière du personnel d'enseignement et de recherche de l'Université de Genève, une enquête approfondie a été effectuée entre juillet et septembre 2021, nommée Enquête UNIGE CCER-2021. 772 membres du CCER ont répondu au questionnaire court (20.2%), 542 au questionnaire long (14.2%). Ces répondant-es sont représentatifs du poids des différentes facultés et des différents statuts au sein du CCER. Le traitement des données anonymisées recueillies dans le cadre de cette enquête met en évidence les points suivants:- Les aspects enrichissants du travail universitaire, reconnus par la plupart des répondant-es, qui expriment une forte motivation (86%) ainsi que de la satisfaction (84%) vis-à-vis de leurs activités ; ils/elles apprécient de pouvoir travailler de façon autonome (80%) sur des projets variés qui demandent de la créativité (90%) et un haut niveau de compétences (96%).- Les conditions logistiques considérées comme très favorables, qu'il s'agisse du matériel mis à disposition (85%), des locaux (74%) ou de la prévention des risques physiques liés au travail.- La confiance vis-à-vis de la hiérarchie : Deux tiers environ des membres du CCER ayant répondu à l'enquête la signalent comme un facteur positif qui contribue à un climat de travail serein et stimulant. Par ailleurs, 91% des post-doctorant-es et maîtres-assistant-es ayant répondu au questionnaire sont impliqué-es plus ou moins régulièrement dans des projets collaboratifs.- Le revenu : Pour 87% des répondant-es (n= 772) le revenu universitaire constitue le principal revenu.Parallèlement, l'enquête met en lumière plusieurs difficultés :- Inégalité de traitement : Un sentiment d'inegalite de traitement, notamment sur le plan contractuel est exprimé par 37% des répondant-es, 40% pour les femmes, et par 50% des doctorant-es.- Sentiment de précarité: Un ressenti de précarité est exprimé par 35% des répondant-es qui se sentent dans une situation précaire, et par 51% qui ont peur d'y glisser. La sentiment de précarité est avant tout justifié par la grande incertitude quant à l'avenir professionnel (68%).- Qualité de l'encadrement : Un encadrement jugé déficient est relevé par 30% à 40% des répondant-es selon les questions. Ceux-ci et celles-ci disent vivre un environnement de travail souvent tendu, ressentent un manque de valorisation de leur travail par leur directeur/rice, un encadrement scientifique trop rare pour certain-es doctorant-es et un manque de conseils concernant leur orientation professionnelle. Peu de répondant-es se sentent autorisé-es à prendre le temps d'élaborer leur projet professionnel pendant leur doctorat ou leur stage postdoctoral.- Atteintes à l'intégrité : Problématique particulièrement grave révélée par l'enquête, le harcèlement, quelle que soit sa forme, doit être pris en considération avec sérieux. 21.7% des répondant-es disent vivre ou avoir vécu une situation de harcèlement moral qui dégrade ou a dégradé leurs conditions de travail; 3.4% disent être victimes de harcèlement sexuel et 12.9% ont été témoins de telles situations.- Valorisation et adéquation de la formation doctorale: L'enquête révèle également un sentiment de manque de valorisation de la formation doctorale et de l'expérience professionnelle universitaire en dehors du monde universitaire. Une proportion importante des répondant-es considèrent que la formation doctorale est peu adaptée aux carrières extra-académiques.Les résultats de cette enquête vont permettre de mettre en place un suivi et un plan d'action visant à améliorer à court et moyen terme, l'expérience scientifique et professionnelle des membres du CCER au sein de l'institution, à mieux accompagner l'évolution de leurs carrières et à valoriser la formation doctorale et l'expérience professionnelle universitaire au sein de notre société.

fre
Keywords
  • Corps intermédiaire
  • Précarité
  • Conditions de travail
  • Conditions de carrière
  • Doctorant-es
  • Post-doctorant-es
  • Satisfaction professionnelle
  • Harcèlement
  • Valeur travail universitaire
NoteVersion révisée déposée le 8 mai 2022
Citation (ISO format)
GALLIOT, Brigitte, ZOSSOU, Liliane. Enquête 2021 sur les conditions de travail et de carrière du corps des collaborateurs et collaboratrices de l’enseignement et de la recherche (CCER) à l’Université de Genève. 2022 doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:157834
Main files (1)
Report
accessLevelPublic
Identifiers
540views
71downloads

Technical informations

Creation01/10/2022 11:19:00 PM
First validation01/10/2022 11:19:00 PM
Update time03/16/2023 2:19:30 AM
Status update03/16/2023 2:19:30 AM
Last indexation01/29/2024 11:15:48 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack