en
Master
Open access
French

La patrimonialisation des mausolées de saints musulmans au Xinjiang (Chine) : entre « resacralisation » nationale et persistance religieuse

ContributorsBugnon, Pascale
Master program titleMaster pluridisciplinaire en études asiatiques
Defense date2015-05-26
Abstract

Depuis les années 1980, le paysage religieux au Xinjiang subit un changement des plus inattendus : de nombreux mausolées sont restaurés, reconstruits voire nouvellement érigés, attitude qui tranche radicalement avec les dernières décennies, notamment durant la Révolution culturelle (1966-1976), où ces édifices furent violemment détériorés. Consécration récente, certains d'entre eux sont peu à peu intégrés au patrimoine national chinois et jouissent, de ce fait, d'un regain de popularité. Cette revalorisation culturelle s'organise autour d'une véritable promotion culturelle de ces tombeaux et des figures historiques qui y reposent et représente aujourd'hui de hauts-lieux culturels chinois. Ce revirement idéologique, non dénué d'une certaine ambiguïté entraîne des questionnements quant aux conséquences sociales de cette emprise patrimoniale. De ce fait, que reste-t-il des pratiques dévotionnelles qui y étaient auparavant associées ? Mais surtout, comment est-il perçu par ceux qui vivent au quotidien dans un espace dont les usages leur échappent en partie, car choisi par une autorité politique n'incluant pas la population dans ces démarches patrimoniales ?

fre
Keywords
  • Patrimoine culturel
  • Chine
  • Xinjiang
  • Patrimoine religieux
Citation (ISO format)
BUGNON, Pascale. La patrimonialisation des mausolées de saints musulmans au Xinjiang (Chine) : entre « resacralisation » nationale et persistance religieuse. 2015.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:157829
289views
94downloads

Technical informations

Creation12/23/2021 11:00:00 AM
First validation12/23/2021 11:00:00 AM
Update time06/27/2023 12:32:45 PM
Status update06/27/2023 12:32:45 PM
Last indexation01/29/2024 11:15:46 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack