en
Scientific article
Open access
French

A propos de l'origine de l'"Ultrahelvétique inférieur"

Published inBulletin de la Société vaudoise des sciences naturelles, vol. 69, no. 322, p. 293-307
Publication date1966
Abstract

Les quelques notes qui suivent tendent à montrer que l'opinion généralement admise d'un charriage orienté systématiquement vers le NW de tous les éléments préalpins est peut-être injustifiée en ce qui concerne l'« Ultrahelvétique inférieur ». Paléogéographiquement, le Malm et le Crétacé inférieur des « Externes » peuvent fort bien se poursuivre vers le SW dans la zone pélagique Talloires-Dingy, et, vers le NE, dans les séries à Céphalopodes du Justistal, probablement parautochtones. Géométriquement, il semble que le bord radical du bassin molassique ne s'enfonce pas sous les « Externes » ; les molasses anciennes et le Wildflysch encapuchonnent plutôt le système de plis imbriqués Faucigny-Voirons-Pléïades-Montsalvens. Le contact « Externes »/ Wildflysch/Molasse a l'allure d'une série renversée quelque peu laminée ; au contraire, la surface séparant les séries grès des Voirons-Gurnigel du Mésozoïque « externe » est probablement un plan de chevauchement très important. On souligne l'indépendance des directions des « Externes » et de celles des grès Voirons-Gurnigel, et leur parallélisme avec les directions molassiques. Différentes observations semblent confirmer que certains lambeaux d'« Ultrahelvétique inférieur » ont glissé, à l'Oligocène, vers le S, jusqu'à une ride formée par le talus des grès de Taveyanne et par le front des masses préalpines ; ces lambeaux constituent notamment la Tour d'Anzeinde ; leurs directions tectoniques ne sont pas parallèles à celles des Helvétides. Ces faits sont confirmés par des observations microtectoniques. On tente de reconstituer la succession des événements tertiaires au front alpin. En conclusion, on suppose que la patrie des éléments « ultrahelvétiques inférieurs » est une fosse Nord helvétique, limitée à l'W par le méridien de Sulens et à l'E par celui de Adelboden-Frutigen ; cette fosse doit se poursuivre sous la plaine molassique, et représente même plus au N, une dépression rhénane embryonnaire mésozoïque. L'auteur est tout à fait conscient du caractère aphoristique des notes qui suivent. M. H. Badoux, qui a eu l'amabilité de lire son brouillon, lui a présenté des objections de poids. Il faut espérer que de telles objections s'élèvent, et que des observations et des idées s'affrontent. Remettre en question certaines idées reçues et susciter une discussion : tel est le but de cet essai.

fre
Affiliation Not a UNIGE publication
Citation (ISO format)
RIGASSI-STUDER, Danilo. A propos de l’origine de l”‘Ultrahelvétique inférieur’. In: Bulletin de la Société vaudoise des sciences naturelles, 1966, vol. 69, n° 322, p. 293–307. doi: 10.5169/seals-275811
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
ISSN of the journal0037-9603
72views
14downloads

Technical informations

Creation12/14/2021 10:20:00 AM
First validation12/14/2021 10:20:00 AM
Update time03/16/2023 2:04:27 AM
Status update03/16/2023 2:04:27 AM
Last indexation01/17/2024 3:30:57 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack