en
Scientific article
Open access
Italian

Nozioni fondamentali sulla geologia dell'Ossola - Ticino

ContributorsAmstutz, André
Published inBollettino del servizio geologico d'italia, vol. 87, p. 261-263
Publication date1966
Abstract

Le segment Ossola-Tessin est sans doute le plus complexe de la chaîne alpine, mais c'est aussi celui qui offre le meilleur ensemble de donnés pour discerner le mécanisme orogénique et les causes profondes de la formation des Alpes. Une patiente analyse de ses structures a conduit l'auteur à distinguer là sept phases tectogènes, dont quatre penniques. Les caractéristiques essentielles de celles-ci sont indiquées, avec toutes les raisons d'ordre géométrique qui amènent à cette discrimination chronologique, à cet ordre de succession des diastrophismes. La première phase tectogène est celle des vastes et classiques déversements de masses Saint-Bernard dans la fosse géosynclinale Mont-Rose, où les basaltes mésozoïques prédominent. Ces déversements résultent de subductions cisaillantes (phénomène primordial) suivies d'écoulement (phénomène complémentaire et amplificateur) et dérivent d'une accentuation du courant subcrustal créateur du géosynclinal. Ils ont eu lieu à la fin du Jurassique; ce ne sont pas là, comme on l'imagine depuis une cinquantaine d'années, les derniers mouvements de la tectogénèse alpine. La deuxième phase, de faible envergure dans ce segment-ci, correspond aux subductions du complexe SB/MR sous la zone Sesia. La troisième phase est celle des subductions créatrices des quatre nappes simploniques; elle cisaille quelques structures de la phase Sesia et met particulièrement bien cette règle en évidence: laminage et étirement sous la surface principale de cisaillement, avec schistosité parallèle à cette surface, et tendance à la compression au-dessus. La quatrième phase a créé les divers diastrophismes transversaux du segment. A la cinquième phase, éocène, sont dues la série de subductions cisaillantes Courmayeur-Airolo, d'où proviennent les nappes préalpines, et la subduction zone d'Ivrée sous zone Sesia, créatrice de la bande dite du Canavese. A la sixième phase, oligocène, les subductions helvétiques, puis l'écoulement dans la dépression créée par les subductions.

NoteTexte en italien, français, anglais et allemand
Affiliation Not a UNIGE publication
Citation (ISO format)
AMSTUTZ, André. Nozioni fondamentali sulla geologia dell’Ossola - Ticino. In: Bollettino del servizio geologico d’italia, 1966, vol. 87, p. 261–263.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:153374
ISSN of the journal0366-2241
90views
32downloads

Technical informations

Creation07/15/2021 3:19:00 PM
First validation07/15/2021 3:19:00 PM
Update time03/16/2023 12:57:17 AM
Status update03/16/2023 12:57:16 AM
Last indexation01/17/2024 1:46:29 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack