en
Doctoral thesis
Open access
French

Mécanisme d'intégration et de décodage de la parole: études chez le sujet sain et dyslexique

Defense date2021-05-27
Abstract

L'évolution des technologies d'imagerie cérébrale a permis de théoriser les mécanismes cérébraux liés au décodage et traitement des inputs sensoriels auditifs. Il a été démontré que l'activité neuronale dans la bande de fréquence gamma (entre 25 et 35 Hz) était capable de se synchroniser aux informations phonémiques pour les encoder et les décoder. Chez les individus dyslexiques, de récentes études ont démontré une activité neuronale déficitaire dans la bande de fréquence gamma basse. Des théories proposent que l'activité oscillatoire traitant l'information phonémique opère dans une bande de fréquence plus haute suggérant un sur-échantillonnage de l'information phonémique altérant le traitement des unités du flux de parole. Nous émettons donc l'hypothèse que le déficit oscillatoire rencontré par les individus dyslexiques altère leurs compétences phonologiques et qu'il est possible grâce à la technique de stimulation transcrânienne par courant alternatif (tACS) de rétablir l'activité oscillatoire et ainsi améliorer leurs compétences de perception phonémique.

fre
NoteDiplôme commun des univ. de Genève et Lausanne. Thèse en Neurosciences des universités de Genève et de Lausanne
Citation (ISO format)
NICOLLE, Johanna Alexandra. Mécanisme d’intégration et de décodage de la parole: études chez le sujet sain et dyslexique. 2021. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:152922
Main files (1)
Thesis
accessLevelPublic
Identifiers
423views
263downloads

Technical informations

Creation06/21/2021 2:25:00 PM
First validation06/21/2021 2:25:00 PM
Update time03/14/2024 8:03:29 AM
Status update03/14/2024 8:03:29 AM
Last indexation03/14/2024 8:03:32 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack