en
Doctoral thesis
French

Les façades des tombes privées à l'Ancien Empire : ostentation et adressivité

ContributorsBetbeze, Romane
Defense date2021-04-17
Abstract

Ce travail de recherche a pour but de mettre en valeur les diverses stratégies architecturales, visuelles ou textuelles présentes sur les façades des tombes privées de l'Ancien Empire, et qui permettent à la fois l'ostentation de l'identité sociale du défunt, ainsi que la mise en place d'une interaction avec le passant (notion d' « adressivité ») présent dans la nécropole, dont l'action – effective ou théorique – permet la continuité du culte funéraire. La façade est donc étudiée en tant que support d'un discours déployé sur tous ses éléments architecturaux et qui prend sens dans son contexte environnemental direct et son rapport aux autres espaces (tombes, axes de circulation). La première partie de cette analyse décrit les principales dynamiques régissant l'espace de la façade au cours de l'Ancien Empire, en distinguant quatre phases chronotypologiques. Dans un deuxième temps, le discours porté par la façade est analysé à travers ses significations et l'intentionnalité de son commanditaire. La troisième partie aborde la question de la réception de ce discours par un « observateur idéal », et les stratégies, en particulier visuelles, visant à l'intégrer au fonctionnement global du monument.

fre
Keywords
  • Façade
  • Égypte
  • Ancien Empire
  • Architecture funéraire
  • Culture visuelle
Funding
  • Swiss National Science Foundation - Le discours monumental dans l'Egypte du IIIème millénaire: image, écrit, texte
Citation (ISO format)
BETBEZE, Romane. Les façades des tombes privées à l’Ancien Empire : ostentation et adressivité. 2021. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:152176
Main files (1)
Thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
233views
9downloads

Technical informations

Creation06/01/2021 1:56:00 PM
First validation06/01/2021 1:56:00 PM
Update time05/15/2023 12:26:07 PM
Status update05/15/2023 12:26:07 PM
Last indexation01/29/2024 10:37:57 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack