UNIGE document Book
previous document  unige:151230  next document
add to browser collection
Title

Géochimie des sédiments du Léman

Authors
Rapin, François
Publication Berne: Kümmerly & Frey, 1983
Collection Matériaux pour la géologie de la Suisse. Hydrologie; 30
Description 70 p., ill.
Abstract L'étude de la géochimie régionale des sédiments du Léman, ainsi que de l'impact des activités humaines sur le milieu sédimentaire a été abordée par l'analyse statistique de données récoltées entre 1970 et 1978. On présente et discute tout d'abord quelques concepts théoriques, qui sont: (1) la notion de support sédimentaire, (2) l'influence de le granulométrie sur la concentration en éléments-trace, (3) les notions de teneur naturelle et de taux de contamination et (4) la variabilité géographique des associations entre supports sédimentaires et éléments-trace. Au moyen d'une méthode de classification automatique multivariée, on démontre que les sédiments peuvent être répartis en sept faciès géochimiques. Cette répartition est basée surtout sur le système CaC0₃-quartz-silicates; elle est le fidèle reflet de la nature mixte de le sédimentation lémanique, gouvernée à la fois par la précipitation autochtone de CaCO₃ et par les apports silicatés des rivières alpines. La minéralogie des sédiments a été établie, sur la base des éléments majeurs, par des méthodes statistiques, dont les résultats ont été vérifiés par diffraction X, microanalyse (EDAX) et analyse granulométrique. Il existe des gradients significatifs dans la distribution des divers minéraux à travers le lac, provoqués par le variété pétrographique des bassins versants des principales rivières. Le variabilité spatiale existant dans les associations entre éléments majeurs et traces indique une variabilité égale dans la fixation des traces sur les supports sédimentaires. Ces derniers sont les silicates, les hydroxydes de Fe-Mn, les phosphates, la matière organique et accessoirement les carbonates allochtones. Le calcul du taux de contamination (C) montre clairement que Hg est le contaminant métallique principal du Léman (C moyen = 22, C max. = 60). l'évolution de CHg entre 1970 et 1978 démontre un déplacement géographique des sources de contamination durant cette période. Cd et Ag ont des taux de contamination moyens variant entre 3 et 5, avec des maxima de 52 et 170 respectivement. Ces deux éléments, ainsi que Sn, Be, Ni, Cr, Pb, Cu et Zn, proviennent principalement des affluents de la STEP de Vidy, qui traite les eaux de l'agglomération lausannoise.
Keywords GéochimieSédiments (géologie)Léman (lac)
Note Texte en français avec résumés en français, allemand et anglais
Full text
Book (Published version) (21.8 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
JAQUET, Jean-Michel et al. Géochimie des sédiments du Léman. Berne : Kümmerly & Frey, 1983. (Matériaux pour la géologie de la Suisse. Hydrologie; 30) https://archive-ouverte.unige.ch/unige:151230

59 hits

35 downloads

Update

Deposited on : 2021-04-26

Export document
Format :
Citation style :