en
Proceedings chapter
French

Lorsque traduire, c'est écrire une page d'histoire : la version française du Code civil suisse dans l'unification juridique de la Confédération

ContributorsDullion, Valérieorcid
Presented at Genève (Suisse), 3-4-5 octobre 1996
PublisherBerne : ASTTI
Publication date1997
Abstract

Le présent article analyse la pratique et les réflexions des traducteurs francophones du Code civil suisse, adopté en 1907. Leurs choix s'intègrent dans le projet de codifier le droit civil à partir de plusieurs traditions, selon des modalités qui conviennent à un Etat plurilingue, fédéral et démocratique. Ainsi, la traduction est vue comme le support d'une appropriation culturelle du nouveau droit par les francophones. Elle est cibliste, s'écartant de la lettre du texte allemand pour faire ostensiblement référence au langage du Code Napoléon. L'important travail interprétatif qu'elle suppose de la part des traducteurs, au premier rang desquels figure le juriste, écrivain et homme politique Virgile Rossel, est validé par une collaboration étroite avec Eugen Huber, le rédacteur germanophone.

Keywords
  • Traduction juridique
  • Histoire
  • Suisse
  • Code civil
  • Plurilinguisme
Citation (ISO format)
DULLION, Valérie. Lorsque traduire, c’est écrire une page d’histoire : la version française du Code civil suisse dans l’unification juridique de la Confédération. In: L’histoire et les théories de la traduction. Genève (Suisse). Berne : ASTTI, 1997. p. 371–388.
Identifiers
  • PID : unige:14910
738views
0downloads

Technical informations

Creation03/25/2011 12:10:00 PM
First validation03/25/2011 12:10:00 PM
Update time03/14/2023 4:14:56 PM
Status update03/14/2023 4:14:56 PM
Last indexation01/15/2024 10:17:36 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack