en
Doctoral thesis
French

De l'émigré au déraciné : la "jeune génération" des écrivains russes entre identité et esthétique (Paris, 1920-1940)

ContributorsMorard, Annick
Defense date2009-06-08
Abstract

La thèse porte sur ceux qu'on a appelés la "jeune génération" ou "génération passée inaperçue" des écrivains russes émigrés à Paris dans l'entre-deux-guerres. A travers l'analyse de documents divers – coupures de presse, correspondance, œuvres littéraire, etc. – l'auteure dresse un portrait identitaire et esthétique original de cette génération qu'elle choisit de qualifier de déracinés, et non plus d'émigrés. En effet, cette génération d'écrivains se définit par un regard particulier sur le monde et la littérature, où s'exprime une esthétique fondée sur un brouillage des repères référentiels, sur la mise en doute des réalités extérieures à l'être, et sur le désir infructueux, vain, de saisir une réalité intérieure, intime de l'être. Un intérêt particulier est accordé à la revue "Čisla" ("Les Nombres") et à des auteurs tels Ekaterina Bakounina, Serge Charchoune, Iouri Felzen, Gaïto Gazdanov, Valentin Parnakh, Boris Poplavski, Mark Talov, Vladimir Varchavski et Ilia Zdanevitch.

fre
Keywords
  • Emigration russe
  • Paris
  • Entre-deux-guerres
  • Jeune génération
  • Déracinement
  • Identité
  • Esthétique
  • Discours du Moi
  • Figuration de soi
Research group
Citation (ISO format)
MORARD, Annick. De l’émigré au déraciné : la ‘jeune génération’ des écrivains russes entre identité et esthétique (Paris, 1920-1940). 2009. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:14601
Main files (1)
Thesis
accessLevelPrivate
Secondary files (3)
Identifiers
869views
689downloads

Technical informations

Creation03/09/2011 11:12:00 AM
First validation03/09/2011 11:12:00 AM
Update time06/13/2023 1:54:05 PM
Status update06/13/2023 1:54:05 PM
Last indexation01/29/2024 7:07:50 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack