UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:14482  next document
add to browser collection
Title

Logique d'approvisionnement en grès-quartzite pour la confection d'outils d'abattage au Néolithique en basse vallée de la Seine : du matériel archéologique aux raisonnements sociaux

Authors
Le Maux, Nicolas
Published in Bulletin du centre de recherches archéologiques de la région mantaise. 2009, vol. 18, p. 21-58
Abstract Cette étude est le résultat des travaux de recherche universitaires menés de septembre 2005 à mai 2009 sur les haches polies en grès-quartzite. Elle se fonde essentiellement sur des collections régionales d'Île-de-France et de Haute-Normandie (Eure et Seine-Maritime). Cette recherche fait le bilan des observations technologiques et typologiques, puis vise à répondre aux questions de provenance des matériaux et des logiques d'approvisionnement et d'échange. Un inventaire des collections et un examen précis des lames permettent de préciser certaines modalités de production et les réseaux de diffusion et l'importance de celle-ci. Enfin, ce travail dresse un essai de synthèse chronologique de l'emploi des grès-quartzite comme matière minérale utilisée pour la fabrication des lames de haches polies. Tout un éventail de roches a été sélectionné au Néolithique pour la fabrication des lames. Alors qu'existait parallèlement une production locale importante de haches en silex, seulement certaines roches dites tenaces se sont diffusées massivement. L'identification d'une production locale-régionale de lames en grès-quartzite contraste avec des haches réalisées dans d'autres matériaux diffusées sur des centaines de kilomètres. La localisation géographique des affleurements potentiellement exploités et la distribution spatiale font penser à une faible diffusion de ces haches en grès-quartzite, voire à un effet de frontière. Les haches en grès quartzite du Néolithique sont restés largement minoritaires par rapport aux lames en silex : Ils ne représentent que 15 à 30%, maximum, du total du matériel retrouvé selon les départements visés. Ces outils en grès sont plus fréquents au Néolithique ancien et se raréfient à mesure du temps. Ils sont fabriqués de manière artisanale (pas de minière ou équivalent) avec un matériau local et ne connaissent qu'une faible diffusion géographique, par opposition, par exemple, à certaines lames en roches tenaces (jade alpin, dolérite bretonne) que l'on retrouve parfois très loin de leur lieu de fabrication ou de production. Les raisons qui ont poussé à remplacer progressivement le grès par le silex ne sont pas clarifiées.
Keywords Archéologie préhistoriqueNéolithiqueEuropeBassin parisienÎle-de-FranceHaute-NormandieHaches polies. roches tenacesGrès-quartziteRoches exogènesDiffusionModalités d'échangeTypologieTechnologie
Full text
Article (Published version) (19.6 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
LE MAUX, Nicolas, JAMMET-REYNAL, Loic. Logique d'approvisionnement en grès-quartzite pour la confection d'outils d'abattage au Néolithique en basse vallée de la Seine : du matériel archéologique aux raisonnements sociaux. In: Bulletin du centre de recherches archéologiques de la région mantaise, 2009, vol. 18, p. 21-58. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:14482

242 hits

1 download

Update

Deposited on : 2011-02-22

Export document
Format :
Citation style :