en
Scientific article
Review
French

Petites molécules dans la polyarthrite rhumatoïde

Published inRevue médicale suisse, vol. 16, no. 685, p. 477-480
Publication date2020
Abstract

Lors du contrôle insuffisant de l'activité de la polyarthrite rhumatoïde (PR) par traitement conventionnel (csDMARD) comme le méthotrexate, il est recommandé d'introduire un traitement biologique (bDMARD) ou un inhibiteur de Janus kinase (JAK). Ces derniers sont de petites molécules synthétiques récemment développées. La prise per os et une demi-vie courte peuvent favoriser le choix d'un inhibiteur de JAK. De plus, une utilisation en monothérapie est envisageable, bien qu'une association avec un csDMARD soit préférée. En raison d'un manque d'études à long terme, leurs effets indésirables sont peu connus, hormis les infections à virus herpétique qui sont plus élevées qu'avec les bDMARD.

Keywords
  • Antirheumatic Agents/administration & dosage/adverse effects/chemistry/therapeutic use
  • Arthritis
  • Rheumatoid/drug therapy
  • Drug Therapy
  • Combination
  • Humans
  • Janus Kinase Inhibitors/administration & dosage/adverse effects/chemistry/therapeutic use
  • Methotrexate/therapeutic use
  • Treatment Outcome
Citation (ISO format)
VERDON, Aurore, LAUPER, Kim. Petites molécules dans la polyarthrite rhumatoïde. In: Revue médicale suisse, 2020, vol. 16, n° 685, p. 477–480.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelRestricted
Identifiers
ISSN of the journal1660-9379
213views
2downloads

Technical informations

Creation09/07/2020 1:40:00 PM
First validation09/07/2020 1:40:00 PM
Update time03/15/2023 10:31:31 PM
Status update03/15/2023 10:31:31 PM
Last indexation01/17/2024 10:45:31 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack