en
Master
Open access
French

Quand les gens se lient, les mots s'emmêlent: étude des mécanismes de répartition des pratiques lexicales en réseau peu cohésif

DirectorsWidmer, Ericorcid
Master program titleMaster en Sociologie
Defense date2020
Abstract

Ce travail cherche à mettre en exergue l'importance et l'implication des structures relationnelles et des positions des individus au sein d'un réseau peu cohésif dans la répartition et le partage des pratiques lexicales. Pour ce faire, le réseau de discussions, ainsi que le réseau de relations négatives entre les étudiants et étudiantes du bachelor en sociologie de l'Université de Genève ont été étudiés et mis en lien avec les réalisations lexicales de ces dernières et derniers. Parmi les résultats principaux, on trouve l'importance de la réciprocité dans les discussions, ainsi que celle des relations négatives. Pour ce qui est de la position des individus, une place centrale a des conséquences relatives sur la similarité personnelle des individus et leur appropriation des normes en vigueur.

fre
Keywords
  • langage
  • social network
  • réseau
  • réseaux
  • lexique
  • language
  • lexical
Citation (ISO format)
FERNANDEZ, Guillaume. Quand les gens se lient, les mots s’emmêlent: étude des mécanismes de répartition des pratiques lexicales en réseau peu cohésif. 2020.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:139766
426views
212downloads

Technical informations

Creation07/23/2020 5:55:00 PM
First validation07/23/2020 5:55:00 PM
Update time03/15/2023 10:25:59 PM
Status update03/15/2023 10:25:58 PM
Last indexation01/29/2024 10:17:21 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack