UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:12837  next document
add to browser collection
Title

L'aéro-polissage sous-gingival dans le maintien parodontal

Author
Moëne, Raphaël
Director
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2010 - Méd. dent. 689 - 2010/11/15
Abstract Le but de ce travail était d'évaluer la sécurité d'utilisation, l'acceptation par le patient et les effets microbiologiques à court terme d'un nouvel appareil d'aéro-polissage sous-gingival. Ce fut une étude clinique randomisée en aveugle par segment de bouche sur 50 sujets présentant des poches résiduelles de plus de 5 mm en phase de maintien. Une nouvelle busette, permettant l'application de poudre de glycine à une pression limitée dans la zone sous-gingivale, fut comparée aux surfaçages réalisés à l'aide de curettes. Après ablation des dépôts supra-gingivaux, le spray de l'aéro-polisseur était appliqué durant 4 à 5 secondes dans tous les sites de plus de 5 mm du quadrant test, tandis que les curettes étaient utilisées dans le quadrant contrôle. Des échantillons microbiologiques furent prélevés pour chacune des deux thérapies 2 jours avant et 7 jours après traitement. La charge bactérienne totale ainsi que la quantité de six pathogènes parodontaux furent déterminés par réaction de polymérisation en chaîne en temps réel. Aucun effet indésirable ne fut noté chez les sujets, que ce soit pour le traitement test ou contrôle. A l'aide d'une échelle visuelle analogique, le traitement test fut perçu par les patients comme étant significativement plus agréable que l'instrumentation manuelle. Un gain de temps significatif fut également souligné par l'opérateur pour la procédure test. La réduction du saignement au sondage était significative pour les deux traitements, mais le surfaçage avec des curettes permettait une diminution significativement plus importante. Les différences dans la charge bactérienne totale et la quantité de six pathogènes parodontaux entre les sites test et contrôle ne réussirent pas à atteindre une signification statistique. Seules les réductions longitudinales dans les sites contrôle pour la charge bactérienne totale, Porphyromonas gingivalis, Treponema denticola et Tannerella forsythia étaient significatives. Conclusions : l'aéro-polissage sous-gingival avec la nouvelle busette est sans danger, perçu comme étant plus acceptable par les patients et permet un gain de temps de traitement lorsqu'il est comparé aux surfaçages. Cependant, sur le plan microbiologique, il n'est pas supérieur à la thérapie conventionnelle.
Keywords Aéro-polissageMaintien parodontalParodontitePlaque dentaireSurfaçages
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-128378
Note Introduction en français et thèse en anglais
Full text
Thesis (1.5 MB) - public document Free access
Structures
Research group Groupe Mombelli Andréa (médecine dentaire) (242)
Citation
(ISO format)
MOËNE, Raphaël. L'aéro-polissage sous-gingival dans le maintien parodontal. Université de Genève. Thèse, 2010. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:12837

693 hits

566 downloads

Update

Deposited on : 2010-12-10

Export document
Format :
Citation style :