en
Scientific article
Open access
English

Induction of new chitinase isoforms in tomato roots during interactions with Glomus mosseae and/or Phytophthora nicotianae var parasitica

Published inAgronomie, vol. 16, no. 10, p. 689-697
Publication date1996
Abstract

Les activités chitinases de racines de tomate en symbiose avec le champignon mycorhizogène Glomus mosseae, dans une interaction pathogène avec Phytophthora nicotianae var parasitica et dans des racines colonisées par G mosseae depuis deux semaines et post-infectées par le pathogène ont été étudiées en gels d'électrophorèse natifs (Page) et dénaturants (SDS-Page). En conditions natives, les racines témoins ont révélé plusieurs isoformes acides de chitinase. Une isoforme additionnelle a été détectée dans les racines colonisées par G mosseae, tandis qu'une isoforme additionnelle différente et une plus forte expression des isoformes constitutives ont été observées dans les racines infectées par le pathogène. Quand les racines étaient mycorhizées puis infectées par le pathogène, l'ensemble des isoformes induites par les deux champignons a été détecté. Sur les quatre isoformes basiques présentes dans tous les extraits, seules les activités des racines infectées par le pathogène étaient stimulées. Après dénaturation en conditions non réductrices, les isoformes de chitinase des racines mycorhizées se sont renaturées plus rapidement et plus facilement que celles des racines non mycorhizées et cela même lorsque les plantes mycorhizées ont été ultérieurement infectées par le pathogène.

Keywords
  • Tomato
  • Glomus mosseae
  • Phytophthora nicotianae var parasitica
  • Chitinase bioprotection
  • Tomate
NoteTexte en français avec résumés en français et anglais ; titre en français: Induction de nouvelles isoformes de chitinase dans les interactions des racines de tomate avec Glomus mosseae et/ou Phytophthora nicotianae var parasitica
Affiliation Not a UNIGE publication
Citation (ISO format)
POZO, Maria José et al. Induction of new chitinase isoforms in tomato roots during interactions with <i>Glomus mosseae</i> and/or <i>Phytophthora nicotianae</i> var <i>parasitica</i>. In: Agronomie, 1996, vol. 16, n° 10, p. 689–697. doi: 10.1051/agro:19961014
Main files (1)
Article (Published version)
Identifiers
ISSN of the journal0249-5627
231views
121downloads

Technical informations

Creation10/23/2019 12:07:00 PM
First validation10/23/2019 12:07:00 PM
Update time03/15/2023 6:15:01 PM
Status update03/15/2023 6:15:00 PM
Last indexation02/12/2024 1:06:17 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack