en
Scientific article
Open access
French

Mais où la subjectivité se cache-t-elle donc ? Une esquisse de réponse pragmatique

ContributorsMoeschler, Jacques
Published inNouveaux cahiers de linguistique française, vol. 33, p. 101-118
Publication date2019
Abstract

La question de la subjectivité a été traditionnellement associée à une origine moi-ici-maintenant, notamment représentée par le pronom de première personne et le temps présent, sans parler des indexicaux de temps (maintenant) et de lieu (ici). Or un grand nombre de faits linguistiques, impliquant notamment le style indirect libre, constituent autant d'arguments contre cette représentation classique de la subjectivité. Dans cet article, nous présenterons d'abord la vision classique de la subjectivité issue des travaux de la linguistiques structurale (Benveniste), ensuite l'alternative syntaxique de Banfield, et enfin la relation entre subjectivité et interprétation des énoncés dans une perspective de pragmatique cognitive. Dans la dernière section, nous interrogeons la question de l'encodage linguistique de la subjectivité par les temps verbaux, en discutant le cas particulier du Présent Historique.

Keywords
  • Subjectivité
  • Temps verbaux
  • Référence temporelle
  • Style indirect libre
  • Présent historique
Citation (ISO format)
MOESCHLER, Jacques. Mais où la subjectivité se cache-t-elle donc ? Une esquisse de réponse pragmatique. In: Nouveaux cahiers de linguistique française, 2019, vol. 33, p. 101–118. doi: 10.13097/zvqm-ymbd
Main files (1)
Article (Published version)
Identifiers
ISSN of the journal1661-3171
322views
154downloads

Technical informations

Creation09/20/2019 10:01:00 AM
First validation09/20/2019 10:01:00 AM
Update time03/15/2023 6:02:45 PM
Status update03/15/2023 6:02:44 PM
Last indexation02/12/2024 1:04:55 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack