UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:116246  next document
add to browser collection
Title

Espaces verts urbains et équité en santé : quelle méthode d’analyse ?

Authors
Faure, Emmanuelle
Porcherie, Marion
Vaillant, Zoé
Rican, Stéphane
Roué Le Gall, Anne
Cambon, Linda
Published in Revue d'épidémiologie et de santé publique. 2019, vol. 67, p. S48
Abstract Introduction Espace du quotidien, de détente et de récréation, lieu de promenade, de rencontre et de pratiques sportives, l’espace vert est vecteur de bien-être et de santé. Au regard des multiples bénéfices potentiels que représente l’exposition des populations aux espaces verts urbains et des problématiques contemporaines de santé, l’accessibilité de tous à ces lieux constitue un enjeu majeur de santé publique. Le projet de recherche GREENH-City (Inca RI 2017-03) propose, parmi les communes du Réseau Français des Villes Santé de l’OMS, d’analyser en quelle mesure les politiques municipales intègrent des démarches de santé dans toutes les politiques, de promotion de l’équité et les appliquent aux politiques de verdissement. L’objectif de cette communication est d’examiner les enjeux théoriques et méthodologiques de l’analyse socio-spatiale des espaces verts urbains dans le contexte français afin, notamment, d’objectiver l’accessibilité de tous aux espaces verts, quels que soient les territoires de vie ou les situations socio-économiques des populations. Méthode Les données municipales, nationales (Institut national de l’information géographique et forestière) et internationales (« Open Street Map ») disponibles pour appréhender les espaces verts, ainsi que des indicateurs socio-économiques (Institut national de la statistique et des études économiques) permettent en effet d’appréhender les surfaces et types d’espaces verts disponibles, des distances d’accès moyens des ménages aux espaces verts, et ce, au regard des disparités socio-économiques infra-urbaines en présence. Par exemple, les espaces verts d’une ville peuvent s’avérer beaucoup plus accessibles à une partie de la population (accessibilité pédestre très aisée) et cette même population peut disposer d’une surface moyenne par habitant très restreinte. Une analyse comparative et multiscalaire permet d’illustrer la diversité des situations. En effet, l’ampleur des écarts entre classes sociales ou entre quartiers dépend des contextes urbains considérés. De telles analyses permettent d’interroger la démarche, les échelles et les outils de mesure à mobiliser lorsque l’on interroge l’équité et l’accessibilité aux espaces verts urbains. Des analyses qualitatives des usages et des pratiques de ces espaces par les individus devront également compléter cette approche. En effet, un espace potentiellement disponible n’est pas forcément approprié, utilisé de façon optimale. En mobilisant une approche mixte et comparative, la recherche développée dans le cadre du projet GREENH-City permettra d’apporter des réponses à cet enjeu majeur.
Identifiers
Full text
Structures
Citation
(ISO format)
FAURE, Emmanuelle et al. Espaces verts urbains et équité en santé : quelle méthode d’analyse ?. In: Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2019, vol. 67, p. S48. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:116246

119 hits

3 downloads

Update

Deposited on : 2019-04-12

Export document
Format :
Citation style :