UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:110432  next document
add to browser collection
Title

Connecteurs, encodage conceptuel et encodage procédural

Author
Published in Cahiers de linguistique française. 2002, vol. 24, p. 265-292
Abstract Le thème des connecteurs est maintenant bien documenté, bien illustré, tant du point de vue descriptif que du point de vue théorique. Chose remarquable, c’est surtout à ce sous-ensemble de marques procédurales que la pragmatique linguistique s’est attaquée, et ce depuis plus de vingt ans (cf. Ducrot et al. 1980, Anscombre & Ducrot 1983, Roulet et al. 1985 notamment). Par la suite, presque toutes les approches pragmatiques du discours y ont ajouté leur pierre : analyse conversationnelle (Schiffrin 1987), théorie de la pertinence (Blakemore 1987, Carston 1993), pragmatique du discours (Reboul & Moeschler 1998a), sémantique du discours (le Draoulec 1997). Un tel intérêt, motivé indépendamment de quelque approche pragmatique que ce soit, mérite qu’on s’y arrête. Pourquoi les connecteurs ont-ils autant intéressé la linguistique d’orientation pragmatique, et pourquoi ce thème de recherche revient-il continuellement sur le tapis? C’est la première question à laquelle nous aimerions répondre dans cet article. Malgré la diversité des réponses, nous verrons que l’une des réponses récentes, donnée dans le cadre de la Théorie de la Pertinence (Sperber & Wilson 1995), conduit à une hypothèse nouvelle sur la nature de l’encodage linguistique. Sous cet angle, nous verrons que les connecteurs encodent, comme d’autres catégories fonctionnelles, des informations portant sur la manière de traiter d’autres représentations (propositions, événements) plutôt qu’ils ne permettent la constitution de représentations à forme propositionnelle. Plus précisément, nous ferons l’hypothèse que les connecteurs encodent de l’information procédurale plutôt que de l’information conceptuelle, et l’opposition de nature entre information conceptuelle et procédurale nous permettra de jeter quelque lumière sur le contenu sémantique des connecteurs. Enfin, nous examinerons, dans le cadre d’une théorie récente du traitement du discours, la Théorie des Représentations Mentales (Reboul & Moeschler 1998a, Reboul 2000), le rôle que jouent les connecteurs dans l’interprétation du discours. Nous verrons notamment que la fonction première d’un connecteur est le groupement de Représentations Mentales d’événements.
Full text
Structures
Research group Sémantique-pragmatique-cognition
Citation
(ISO format)
MOESCHLER, Jacques. Connecteurs, encodage conceptuel et encodage procédural. In: Cahiers de linguistique française, 2002, vol. 24, p. 265-292. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:110432

16 hits

1 download

Update

Deposited on : 2018-11-06

Export document
Format :
Citation style :