UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:105694  next document
add to browser collection
Title

Studies on the mechanism of cellular prostaglandin production and atrial natriuretic peptide secretion in spontaneously-beating rat cardiomyocytes

Author
Directors
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 1994 - Sc. 2677 - 1994/05/16
Abstract Dans les cardiomyocytes de rat, l'angiotensine II, la vasopressine et la substance P induisent une hydrolyse de phospholipides via une activation de la proteine kinase C. Cette hydrolyse mène à la formation d'acide arachidonique et de lysoplasmalogène, dérivés qui sont transformés soit en métabolites de la cycloosygenase, les prostaglandines PGI₂ et PGE₂, soit en facteur activateur des plaquettes (PAF). Par le biais d'un mécanisme de régulation autocrine, la PGI₂ et la PGE₂ vont activer des récepteurs membranaires et induire une formation d'AMPc. Le PAF va en faire de même, mais par un mécanisme qui reste encore à identifier, et l'augmentation d'AMPc va contribuer à activer des canaux calciques sensibles aux dihydropyridines. L'influx calcique résultant va alors induire la sécrétion du peptide natriurétique auriculaire (ANP). En dernier lieu, l'ANP régule sa propre sécrétion par un mécanisme impliquant la formation de GMPc, un inhibiteur de la sécrétion d'ANP induite par les prostaglandines.
Keywords CoeurPeptide natriurétique auriculaireSécrétionProstaglandine
Identifiers
Full text
Thesis (21.7 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE (until 2094-06-18)
Structures
Citation
(ISO format)
CHURCH, Dennis. Studies on the mechanism of cellular prostaglandin production and atrial natriuretic peptide secretion in spontaneously-beating rat cardiomyocytes. Université de Genève. Thèse, 1994. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:105694

26 hits

0 download

Update

Deposited on : 2018-06-19

Export document
Format :
Citation style :