UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:104428  next document
add to browser collection
Title

La faune néolithique du Valais (Suisse): ses caractères et ses relations avec les faunes néolithiques des régions proches

Author
Directors
Sauter, Marc-Rodolphe
Aellen, Villy
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 1976 - Sc. 1743 - 1976/04/28
Abstract Après avoir décrit sommairement les caractères géographiques et climatiques de la portion supérieure de la vallée du Rhône (Valals, Suisse), l'auteur présente les sites étudiés, au nombre de 10. Leur position topographique (colline ou plaine) y est précisée, ainsi que les données concernant la stratigraphie et les conditions de la fouille. Tous les ensembles néolithiques étudiés sont rattachables au complexe Chassey-Cortailtod-Lagozza du Néolithique moyen d'origine méditerranéenne. Les datations C 14 confirment ces faits. D'autre part, certains éléments du site du Petit-Chasseur à Sion, ont été datés du Néolithique récent et final et même du Bronze ancien (dolmen M XI). Les faunes qui en proviennent ont été intégrées dans cette étude. L'auteur décrit ensuite brièvement les méthodes employées. D'une part les méthodes biologiques (âge, sexe, taille, ostéométrie), d'autre part celles concernant le traitement des données obtenues. Certaines limitations ont été imposées par divers facteurs (nature du terrain, lacunes dans les publications etc.), d'autres voulues par l'auteur. Elles sont décrites dans le dernier paragraphe du chapitre I. Le chapitre II contient la description détaillée des restes fauniques provenant des 10 sites ou portions de sites étudiés. Les caractères généraux de 1a faune néolithique du Valais sont développés au chapitre III. Les espèces trouvées sont très semblables morphologiquement à celles du Néolithique d'Europe occidentale. On note le très fort pourcentage (91,4% en moyenne) des espèces domestiques. Parmi elles, le mouton est dominant avec plus de 50%. La présence de moutons sans cornes est attestée au Bronze ancien (dolmen M XI à Sion). Le cerf est l'animal le mieux représenté parmi les rares espèces sauvages. On observe en outre l'absence presque complète des espèces alpines. Dans le dernier chapitre, la faune néolithique du Valais est comparée à celle d'autres régions (plateau suisse, Midi de la France et Charente). L'analyse des proportions entre espèces domestiques et sauvages, ainsi que celle des pourcentages des diverses espèces domestiques, fait ressortir une nette parenté entre le valais et le Midi méditerranéen. En conclusion, l'auteur insiste sur la très forte influence du milieu physique sur le type d'économie animale et tente de montrer les interactions complexes régissant les rapports "nature-culture".
Keywords ArchéozoologieNéolithiqueFauneValaisSuisse
Identifiers
Full text
Thesis (17.1 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
CHAIX, Louis. La faune néolithique du Valais (Suisse): ses caractères et ses relations avec les faunes néolithiques des régions proches. Université de Genève. Thèse, 1976. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:104428

17 hits

2 downloads

Update

Deposited on : 2018-05-11

Export document
Format :
Citation style :