UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:102713  next document
add to browser collection
Title

Relations intercellulaires dans les îlots de Langerhans et leur rôle dans la sécrétion du glucagon

Author
Directors
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2017 - Sc. 5170 - 2017/12/18
Abstract Les îlots de Langerhans sont de mini-organes comprenant des interactions cellulaires complexes et nécessaires à la régulation de la glycémie dans l'organisme. Toutefois, les mécanismes permettant de coordonner les différents types cellulaires de l'îlot sont nombreux et encore mal connus. Afin de mieux comprendre l'importance de ces interactions cellulaires, nous avons effectué deux études différentes. Dans notre première étude, nous avons pu constater que les cellules delta et PP présentent une distribution asymétrique au sein des îlots humains. En effet, les cellules PP sont majoritairement localisées aux bords des vaisseaux périphériques de l'îlot tandis que les cellules delta se trouvent majoritairement aux bords des vaisseaux qui s'invaginent à l'intérieur de l'îlot. Notre seconde étude a quant à elle permis de mettre en évidence le rôle essentiel des cellules bêta et des contacts cellulaires directs dans la régulation de la sécrétion du glucagon lors d'un challenge hypoglycémique.
Keywords Îlots pancréatiquesArchitectureCellules deltaCellules PPCellules bêtaCellules alphaSécrétion du glucagonHypoglycémieDiabète de type 1
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-1027133
Full text
Thesis (4.3 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
BARBIEUX, Charlotte. Relations intercellulaires dans les îlots de Langerhans et leur rôle dans la sécrétion du glucagon. Université de Genève. Thèse, 2017. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:102713

78 hits

40 downloads

Update

Deposited on : 2018-03-05

Export document
Format :
Citation style :