en
Master
French

Rôle du feedback dans l'apprentissage d'une grammaire artificielle

ContributorsEgido, Amélie
DirectorsFranck, Julie
Master program titleMaîtrise universitaire en logopédie
Defense date2010
Abstract

L'apprentissage du langage se déroule dans un environnement riche et actif. Une des dimensions générales de cet environnement, le feedback, est fortement controversée dans la littérature, mais bon nombre d'études montrent qu'il contribue à l'acquisition de la structure d'une langue. L'apprentissage d'une grammaire artificielle offre alors un moyen expérimental permettant d'explorer différents types de feedback ainsi que leur efficacité. Dans ce travail, une expérience a testé, chez des adultes francophones, les effets de deux types de feedbacks, le feedback explicite et le feedback recasting, sur l'acquisition d'une règle d'accord sujet-verbe tirée d'une grammaire artificielle. Les mots de cette grammaire artificielle ont été constitués de syllabes dépourvues de sémantique. Les hypothèses de recherche étaient les suivantes : 1) les participants des trois groupes parviennent à extraire la règle d'accord sujet-verbe à partir d'un input auditif et sont capables de la généraliser à d'autres structures ; 2) les participants recevant un feedback sont plus performants que les participants du groupe passif qui réalisent le jugement grammatical sans feedback ; 3) le feedback recasting favorise davantage l'apprentissage de la règle d'accord sujet-verbe que le feedback explicite. Trente participants de niveau universitaire ont participé à l'étude. Ils ont été répartis au hasard, en trois groupes selon trois conditions: P (groupe «passif» ou groupe contrôle), E (groupe « feedback explicite») et R (groupe «feedback recasting»). Après une phase de familiarisation dans laquelle les participants ont écouté passivement des phrases de structures syntaxiques différentes, l'expérience comportait une tâche de jugement grammatical sur ces mêmes phrases ou de nouvelles phrases, correctes ou incorrectes, selon la grammaire artificielle considérée. Dans les conditions E et R, les participants ont reçu un feedback pour les deux premiers types de structures en fonction de leurs réponses au cours de la tâche, tandis que le groupe passif a accompli celle-ci sans recevoir de feedback. Les résultats ont montré qu'il n'y a pas d'effet significatif du type de feedback et donc que les deuxième et troisième hypothèses ne sont pas confirmées. La performance des participants recevant du feedback (groupes E et R) n'est pas significativement différente de celle des participants qui n'ont pas reçu pas de feedback. Les résultats des analyses qui comparent la performance des participants au niveau du hasard, ont cependant confirmé la présence d'un effet d'apprentissage pour les trois groupes, selon notre première hypothèse. Bien qu'elle montre la possibilité d'un apprentissage d'une règle d'accord sujet-verbe issue d'une grammaire artificielle, cette étude remet en cause l'efficacité du feedback pour ce type d'apprentissage.

fre
Research group
Citation (ISO format)
EGIDO, Amélie. Rôle du feedback dans l’apprentissage d’une grammaire artificielle. 2010.
Main files (1)
Master thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:9694
966views
29downloads

Technical informations

Creation07/23/2010 9:09:00 AM
First validation07/23/2010 9:09:00 AM
Update time03/14/2023 3:55:24 PM
Status update03/14/2023 3:55:24 PM
Last indexation01/29/2024 6:59:02 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack