UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:92792  next document
add to browser collection
Title

La banalité du mal arendtien : controverses et limites d'usage d'une formule

Author
Published in En Jeu. 2016, vol. 8, p. 63-75
Abstract Dans son analyse du totalitarisme, la philosophe Hannah Arendt fait du concept kantien de mal radical le modèle de référence pour décrire la violence étatique des régimes autoritaires. Avec le procès Eichmann, le concept de mal radical cède la place à celui de banalité du mal. Le refus de la philosophe de s'expliquer sur ce qu'elle nomme "une simple formule" explique l'inachèvement de la polémique engagée de son vivant sur son usage. Avec l'introduction d'Arendt dans l'enseignement secondaire, les enseignants du secondaire soucieux d'offrir à leurs élèves les analyses historiques et philosophiques pertinentes se sont retrouvés piégés par les termes d'un débat sans conclusion avérée.
Keywords Banalité du malMal radicalMal kantienProcès EichmannControversePédagogie
Full text
Article (Published version) (153 Kb) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
BAUDOUI, Remi. La banalité du mal arendtien : controverses et limites d'usage d'une formule. In: En Jeu, 2016, vol. 8, p. 63-75. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:92792

71 hits

38 downloads

Update

Deposited on : 2017-03-24

Export document
Format :
Citation style :