UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:82298  next document
add to browser collection
Title

Les écoles de la servitude aux Philippines des carrières migratoires de travailleuses domestiques aux processus d’altérisation : pour une approche socio-anthropologique des études postcoloniales

Author
Directors
Prügl, Elisabeth
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2016 - SdS 29 - 2016/03/09
Abstract Cette thèse expose à travers une ethnographie du dispositif migratoire philippin, centrée sur les phases de recrutement et de formation des migrantes, la production des processus d’altérisation dans le cadre de l’économie mondialisée du care, en interrogeant les représentations sociales associées à la figure de « la travailleuse domestique philippine », souvent nommé « Filipina » (Philippine). Plus largement, cette thèse propose une réflexion sur les apports des études postcoloniales dans les sciences sociales (et inversement) à partir d’une analyse de la production et de la circulation des identités, en se concentrant sur les mécanismes de production de l’Autre et les formes d’hybridité et de fragmentation des identités dans les migrations contemporaines des travailleuses domestiques philippines.
Keywords MondialisationEtudes postcolonialesGenreTravail domestiqueEthnographieAltéritéCarrière migratoire
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-822981
Full text
Thesis (3.6 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
DEBONNEVILLE, Julien. Les écoles de la servitude aux Philippines des carrières migratoires de travailleuses domestiques aux processus d’altérisation : pour une approche socio-anthropologique des études postcoloniales. Université de Genève. Thèse, 2016. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:82298

395 hits

18 downloads

Update

Deposited on : 2016-04-04

Export document
Format :
Citation style :