en
Doctoral thesis
French

Les écoles de la servitude aux Philippines des carrières migratoires de travailleuses domestiques aux processus d'altérisation

Defense date2016-03-09
Abstract

Cette thèse expose à travers une ethnographie du dispositif migratoire philippin, centrée sur les phases de recrutement et de formation des migrantes, la production des processus d'altérisation dans le cadre de l'économie mondialisée du care, en interrogeant les représentations sociales associées à la figure de « la travailleuse domestique philippine », souvent nommé « Filipina » (Philippine). Plus largement, cette thèse propose une réflexion sur les apports des études postcoloniales dans les sciences sociales (et inversement) à partir d'une analyse de la production et de la circulation des identités, en se concentrant sur les mécanismes de production de l'Autre et les formes d'hybridité et de fragmentation des identités dans les migrations contemporaines des travailleuses domestiques philippines.

fre
Keywords
  • Mondialisation
  • Etudes postcoloniales
  • Genre
  • Travail domestique
  • Ethnographie
  • Altérité
  • Carrière migratoire
  • Philippines
Citation (ISO format)
DEBONNEVILLE, Julien. Les écoles de la servitude aux Philippines des carrières migratoires de travailleuses domestiques aux processus d’altérisation. 2016. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:82298
Main files (1)
Thesis
accessLevelPrivate
Identifiers
1193views
55downloads

Technical informations

Creation03/23/2016 5:44:00 PM
First validation03/23/2016 5:44:00 PM
Update time03/15/2023 12:14:45 AM
Status update03/15/2023 12:14:45 AM
Last indexation05/02/2024 5:22:00 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack