UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:38412  next document
add to browser collection
Title

Effets non-moteurs, limitations et futur de la stimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson

Author
Director
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2014 - Méd. 10731 - 2014/06/02
Abstract La stimulation cérébrale profonde (DBS, deep brain stimulation) dans la maladie de Parkinson a l'avantage, par rapport à la lésion classique, d'être réversible et adaptable. La DBS a un discret effet défavorable sur la cognition, mais sans impact sur la qualité de vie. Partiellement en combinaison avec le changement médicamenteux, la DBS peut moduler l'humeur, le comportement, le sommeil, la douleur, le poids et le système nerveux autonome. Les limitations sont liées aux critères de sélection très stricts des patients et à l'absence d'effet bénéfique sur les troubles cognitifs, la dysarthrie, la dysphagie, les troubles de l'équilibre et le freezing de la marche. L'avenir promet une amélioration technique de la procédure opératoire et du matériel, diminuant ainsi les effets secondaires et l'utilisation d'autres cibles, notamment la région du noyau pédonculopontin pour les troubles de la marche et certaines structures impliquées dans les troubles cognitifs.
Keywords Stimulation cérébrale profondeParkinsonDeep brain stimulationEffets secondairesEffets non-moteursLimitationsFutur
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-384122
Full text
Thesis (866 Kb) - public document Free access
Appendix (785 Kb) - private document Private access
Structures
Citation
(ISO format)
HUYS, Anne-Catherine. Effets non-moteurs, limitations et futur de la stimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson. Université de Genève. Thèse, 2014. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:38412

210 hits

759 downloads

Update

Deposited on : 2014-07-02

Export document
Format :
Citation style :