UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:356  next document
add to browser collection
Title

La prégnance perceptive des mots parlés : une réponse au problème de la segmentation lexicale ?

Author
Lachaud, Christian Michel
Director
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2005 - FPSE 353 - 2005/09/27
Abstract Reconnaître des mots parlés implique de résoudre un problème de localisation de frontières lexicales dans le flux sonore. La segmentation lexicale est envisagée dans ce travail de recherche comme résultant du guidage ascendant des traitements par la prosodie, et descendant par la structure du lexique. Les résultats présentés montrent:. - qu'un code prososyllabique structure le signal de parole et contraint fortement le traitement lexical. - que la présence d'une superposition lexicale à l'initiale d'un mot facilite sa reconnaissance. SLEXS, un modèle mathématique de prégnance perceptive des mots parlés, est proposé pour expliquer ce phénomène de facilitation, qui serait lié à un processus récursif de construction du percept. Aucune des données obtenues ne permet de conclure que la compétition lexicale soit un mécanisme essentiel lors de la reconnaissance des mots parlés.
Keywords Reconnaissance des motsSegmentation (linguistique)Superposition lexicaleEnchâssement
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-3568
Full text
Thesis - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
LACHAUD, Christian Michel. La prégnance perceptive des mots parlés : une réponse au problème de la segmentation lexicale ?. Université de Genève. Thèse, 2005. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:356

639 hits

568 downloads

Update

Deposited on : 2008-10-29

Export document
Format :
Citation style :