UNIGE document Master
previous document  unige:2591  next document
add to browser collection
Title

Résistance à l'interférence proactive : quels liens avec les différentes facettes de l'impulsivité

Author
Director
Denomination Maîtrise universitaire en psychologie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2009
Abstract Face au manque de consensus quant aux dimensions de l'impulsivité, Whiteside et Lynam (2001) ont développé un modèle à quatre facteurs: l'urgence, le manque de préméditation, le manque de persévérance et la recherche de sensations. Bechara et Van der Linden (2005) proposent que différents mécanismes sous-tendent chacune de ces facettes. L'objectif de cette recherche est d'investiguer l'hypothèse selon laquelle le manque de persévérance est lié à des difficultés de résistance à l'interférence proactive (Friedman & Miyake, 2004) et à la capacité de contrôler ses pensées. Les participants (N=71) ont réalisé trois tâches informatisées qui évaluent les capacités de résister à l'interférence proactive (2 tâches RNTs: Recent-Negative-Task et une DFT: Directed Forgetting Task), un questionnaire sur l'impulsivité (UPPS: Impulsive Behavior Scale) et un autre sur les capacités de contrôle des pensées intrusives (TCAQ: Thought Control Ability Questionnaire). En accord avec les hypothèses, le manque de persévérance est lié au TCAQ et aux capacités de résister à l'interférence des RNTs. En revanche, aucun lien n'est retrouvé entre l'impulsivité et les performances à la DFT, et le TCAQ montre certaines corrélations inverses à celles attendues avec l'interférence.
Full text
Master (408 Kb) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
RIZZI, Eleonora. Résistance à l'interférence proactive : quels liens avec les différentes facettes de l'impulsivité. Université de Genève. Maîtrise, 2009. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:2591

460 hits

683 downloads

Update

Deposited on : 2009-09-08

Export document
Format :
Citation style :