UNIGE document Maîtrise d'études avancées
previous document  unige:23462  next document
add to browser collection
Title

Impact d'un groupe d'activation comportementale sur deux patientes souffrant d'un trouble dépressif majeur

Author
Grept, Jessica
Director
Denomination Maîtrise universitaire d'études avancées en évaluation et intervention psychologiques
Defense Maîtrise d'études avancées : Univ. Genève, 2011
Abstract Le trouble dépressif majeur est caractérisé par une évolution clinique consistant en un ou plusieurs épisodes dépressifs majeurs. L’activation comportementale, quant à elle, est une technique thérapeutique d’orientation cognitivo-comportementale qui permet aux patients dépressifs de se réengager dans leur vie grâce à des stratégies focalisées sur la mobilisation. L’objectif principal de ce mémoire est d’observer l’impact d’un groupe d’activation comportementale sur deux patientes souffrant d’un trouble dépressif majeur qui sont suivies dans le Programme Dépression des HUG. Pour ce faire, une première évaluation a été effectuée à l’aide de questionnaires mesurant la symptomatologie dépressive et l’activation comportementale pour évaluer l’efficacité de l’intervention ainsi que d’un questionnaire mesurant le perfectionnisme pour évaluer la spécificité de l’intervention. Dans un deuxième temps, la prise en charge a été effectuée. Celle-ci a duré dix séances et s’est faite dans un groupe d’environ 5 participants souffrant de dépression. L’objectif de ce groupe était de permettre aux patientes de retrouver des activités de la vie quotidienne et celles-ci ont fixé des objectifs précis qu’elles ont travaillés durant les séances dans le but de les atteindre. Enfin, une seconde évaluation ayant le même format et contenu que la première a été effectuée. Les résultats ont montré qu’il n’y avait pas de différences entre la première et la seconde évaluation au niveau de la symptomatologie dépressive, les deux patientes ayant aux deux évaluations une dépression sévère. Au niveau de l’activation comportementale, seule l’activation s’est améliorée chez les deux patientes, les comportements d’évitement et les renforcements de l’environnement étant restés inchangés. Les deux patientes, quant à elles, ont relevé de nombreux aspects positifs à cette prise en charge, dont notamment la possibilité de parler de leurs difficultés et le fait de ne pas se sentir seule.
Full text
Master (680 Kb) - private document Private access
Structures
Research group Unité de psychopathologie et neuropsychologie cognitive (UPNC)
Citation
(ISO format)
GREPT, Jessica. Impact d'un groupe d'activation comportementale sur deux patientes souffrant d'un trouble dépressif majeur. Université de Genève. Maîtrise d'études avancées, 2011. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:23462

469 hits

0 download

Update

Deposited on : 2012-10-18

Export document
Format :
Citation style :