en
Doctoral thesis
French

L'oxaliplatine utilisé dans les chimiothérapies contre le carcinome colorectal métastatique induit de sévères lésions vasculaires hépatiques

Defense date2004-07-16
Abstract

L'Irinotecan et l'Oxaliplatine sont deux chimiothérapies anticancéreuses récemment appliquées au carcinome colorectal (CCR). Leurs bénéfices en terme de survie, associés à la chirurgie de résection des métastases hépatiques sont maintenant acquis. Cependant, les pièces de résection hépatiques pour CCR métastatique présentent d'impressionnantes lésions congestives. Le but de cette étude est d'examiner le lien entre l'apparition de ces lésions, dans une large série de pièces de résection chirurgicales hépatiques (n=153) et l'administration préalable de chimiothérapie. En microscopie optique, électronique et immunohistochimie utilisée contre les cellules endothéliales (CD-31), les cellules étoilées (CRBP-1 et AML) et les métalloprotéases 2 et 9, nous avons étudié la morphologie de ces lésions et leur mécanisme d'apparition. Résultats : 51% des patients traités par chimiothérapie et même 79% de ceux ayant reçu de l'Oxaliplatine présentent des lésions apparentées à la maladie veino-occlusive mais aucun patient non traité.

fre
Keywords
  • Oxaliplatine
  • Foie
  • Vasculaire
  • Maladie veino-occlusive
  • Syndrome d'obstruction du sinusoïde
  • Carcinome colorectal
  • Chimiothérapie néoadjuvante
Citation (ISO format)
SARTORETTI, Pascal Daniel. L’oxaliplatine utilisé dans les chimiothérapies contre le carcinome colorectal métastatique induit de sévères lésions vasculaires hépatiques. 2004. doi: 10.13097/archive-ouverte/unige:1912
Main files (1)
Thesis
accessLevelRestricted
Identifiers
614views
0downloads

Technical informations

Creation06/08/2009 11:13:00 AM
First validation06/08/2009 11:13:00 AM
Update time03/14/2023 3:06:18 PM
Status update03/14/2023 3:06:17 PM
Last indexation01/29/2024 6:44:23 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack