UNIGE document Doctoral Thesis
previous document  unige:18274  next document
add to browser collection
Title

La police de la République: construire un ordre public à Genève au XVIIIe siècle

Author
Director
Defense Thèse de doctorat : Univ. Genève, 2010 - L. 694 - 2010/03/20
Abstract Centrée sur le cas de la République de Genève, cette thèse s'intéresse à l'étatisation des relations de pouvoir en étudiant l'évolution des conceptions et des pratiques de police au XVIIIe siècle. Dans la théorie classique, la police est une pratique de gouvernement aux compétences très larges. Au cours du XVIIIe siècle, la dimension généraliste et pastorale de la police s'estompe au profit d'une dimension plus étroitement sécuritaire. Cité-Etat au ressort limité, Genève est un observatoire fécond de cette importante reconfiguration policière. Sur une échelle réduite, et grâce à de riches fonds d'archive, se lit ainsi l'évolution des équilibres institutionnels, entre recomposition des priorités administratives, nouvelles exigences en matière de justice pénale et affirmation du pouvoir militaire. La police de la République étudie la trame d'un ordre public qui n'est jamais que le résultat d'un consensus provisoire, toujours fragile, et qui nécessite d'être constamment repensé pour s'adapter à des attentes plurielles.
Keywords PoliceVilleSécuritéRépublicanismeNormesMagistratureMilitairesForce publiqueHistoire socialeRégulations socialesInteractions
Identifiers
URN: urn:nbn:ch:unige-182749
Full text
Thesis (23.1 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
CICCHINI, Marco. La police de la République: construire un ordre public à Genève au XVIIIe siècle. Université de Genève. Thèse, 2010. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:18274

439 hits

36 downloads

Update

Deposited on : 2012-02-01

Export document
Format :
Citation style :