UNIGE document Master
previous document  unige:16452  next document
add to browser collection
Title

Design de nanoparticules fluorescentes de PLGA, et évaluation de leur transport à travers un épithélium bronchique

Author
Directors
Denomination Maitrise Universitaire de Pharmacie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2011
Abstract La vaccination par voie muqueuse est aujourd’hui un défi majeur pour la protection contre les pathogènes infectieux, notamment des voies muqueuses. Cette voie d’administration est également plus sûre que les injections classiques parce que non-invasive, et permet d’envisager de vastes campagnes d’immunisation. Mais les antigènes protéiques seuls ont un faible pouvoir immunitaire, ils doivent être adjuvantés pour éviter leur dilution excessive dans le compartiment muqueux, et faciliter leur vectorisation vers les cellules présentatrices d’antigènes. Les nanoparticules synthétiques ont démontré leur capacité à prolonger l’immuno-disponibilité d’un antigène qu’elles vectorisent. Elles ont en revanche un faible pouvoir stimulateur des cellules immunitaires. L’activation du système immunitaire est en partie médiée par des récepteurs membranaires des cellules épithéliales et immunitaires : les TLR (Toll-like Receptor). Ces TLR reconnaissent des ligands, d’origine bactérienne (TLR-2, TLR-4 ou TLR-5) ou virale (TLR-3, TLR-7 ou TLR-8), et sont capables de moduler la réponse immunitaire, via l’induction de production de cytokines. Des effets synergiques après stimulation simultanée de plusieurs TLR ont également été décrits. Basé sur ces observations, la stratégie du laboratoire consiste à co-délivrer aux cellules immunitaires un antigène et plusieurs ligands de TLR, grâce à un vecteur particulaire. Pour cela, une méthode a été développée permettant l’encapsulation d’une protéine antigène et de l’imiquimod ou IMQ (ligand de TLR-7 intracellulaire), au sein de nanoparticules de PLGA (poly-lactic-co-glycolic acid), et l’adsorption à la surface d’un autre polymère naturel : le chitosan, sur lequel un ligand du TLR-2 a été greffé (Pam3Cys). L’objectif de ce stage est d’étudier in vitro le pouvoir adjuvant de nanoparticles de PLGA, vectorisant un ou deux ligands de TLR, et de mettre en évidence l’éventuel effet synergique des deux ligands de TLR (l’IMQ et le Pam3Cys).
Keywords Nanoparticles synthesisMucosal immunisationTLR ligandsCell cultures
Full text
Master (1.7 MB) - document accessible for UNIGE members only Limited access to UNIGE
Structures
Citation
(ISO format)
REYMERMIER, Matthias. Design de nanoparticules fluorescentes de PLGA, et évaluation de leur transport à travers un épithélium bronchique. Université de Genève. Maîtrise, 2011. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:16452

256 hits

6 downloads

Update

Deposited on : 2011-06-28

Export document
Format :
Citation style :