en
Scientific article
Open access
French

L’intimité militante sur Youtube: la visibilité médiatique au service de la libération sexuelle

Published inQuestions de communication, no. 35, p. 125-136
Publication date2019-10-01
Abstract

Nous nous intéressons à une forme de militantisme en ligne aux caractéristiques nouvelles et à la diffusion fulgurante : les vlogs intimistes qui problématisent la sexualité dans un but de changement social. Cette catégorie de vlogs semble configurer un nouveau type de féminisme : juvénile, créé et diffusé entre pairs, profondément ancré dans l’expérience intime, en particulier sexuelle. Grâce à la visibilité médiatique acquise sur YouTube, des jeunes femmes éduquées mais amatrices luttent pour la libération sexuelle des femmes et des hommes, faisant de la plateforme un espace de critique sociale et de dénonciation des normes de genre. Thématisant la sexualité à partir d’un dialogue entre expérience intime, format collaboratif et savoirs experts, ces vlogs ont pour vocation « d’être utiles », de faire « passer un message » et de combler ce qui est perçu comme un manque institutionnel. C’est l’articulation entre la visibilité médiatique acquise par ces vidéos, la légitimité accordée par les publics et la force symbolique de l’intimité mise en scène et thématisée qui en fait des supports de formation et de diffusion de l’opinion.

fre
Keywords
  • Intimité
  • Youtube
  • Féminisme en ligne
  • Jeunesse
  • Genre
Citation (ISO format)
BALLEYS, Claire Lucrezia. L’intimité militante sur Youtube: la visibilité médiatique au service de la libération sexuelle. In: Questions de communication, 2019, n° 35, p. 125–136. doi: 10.4000/questionsdecommunication.19109
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
ISSN of the journal1633-5961
68views
72downloads

Technical informations

Creation09/05/2022 8:18:00 AM
First validation09/05/2022 8:18:00 AM
Update time03/16/2023 7:41:17 AM
Status update03/16/2023 7:41:17 AM
Last indexation01/17/2024 9:39:49 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack