en
Scientific article
Open access
French

Nanoplastiques en filière de traitement

Published inAqua & Gas, vol. 12, 19
Publication date2021-12-01
Abstract

Avec l'utilisation tout azimut de matériaux plastiques depuis les années 1950, de nouveaux polluants, comme les micro et nanoplastiques, ont fait leur apparition. Ces plastiques sous forme de particules de petites tailles sont omniprésents autour de nous. Nous les retrouvons en grandes quantités dans les mers et océans, dans nos rivières, dans les sols, dans les composts, dans nos lacs et nos rivières. En raison de leur composition chimique incluant la présence de nombreux additifs et en raison de leurs dimensions ces micro et nanoplastiques posent une sérieuse menace environnementale plus particulièrement sur les ressources aquatiques qui jouent le rôle de réservoirs dans lesquels les micro et nanoplastiques s'accumulent. Cette situation peut devenir particulièrement problématique en terme de santé humaine lorsque ces ressources sont utilisées dans le cadre de la production d'eau potable. Dans cette étude, nous évaluons la capacité d'adsorption et d'élimination de nanoplastiques par adsorption sur charbon actif utilisé dans les filières de potabilisation. Des expériences en batch ont été conduites à la fois dans de l'eau ultrapure et de l'eau brute issue du lac Léman, utilisée pour la production d'eau potable pour le canton de Genève. Nos résultats mettent en avant dans l'eau ultrapure l'importance des interactions électrostatiques dans l'efficacité d'adsorption entre les nanoplastiques chargés positivement et le charbon actif chargé négativement. Dans ce cas, la capacité d'adsorption augmente avec la concentration en nanoplastiques pour atteindre un maximum à 2.20 mg/g. Dans l'eau brute du Léman, les capacités d'adsorption et d'élimination se montrent étonnamment supérieures et augmentent également avec la concentration en nanoplastiques pour une capacité d'adsorption maximale de 6.33 mg/g. Cette augmentation de la capacité d'adsorption est principalement liée à la présence de matières organiques naturelles, résultant en une modification de la charge de surface des nanoplastiques, et à la présence d'ions divalents favorisant la formation d'agrégats de nanoplastiques. Cette étude met en lumière que du charbon actif en grain, produit à partir de ressources renouvelables (mésocarpe de noix de coco), peut être considéré comme un adsorbant effectif en station de potabilisation.

fre
Keywords
  • Nanoplastiques
  • Charbon actif en grain
  • Mécanismes d'adsorption
  • Efficacité d'élimination
  • Eau potable
Citation (ISO format)
RAMIREZ ARENAS, Lina Marcela et al. Nanoplastiques en filière de traitement. In: Aqua & Gas, 2021, vol. 12, p. 19.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
  • PID : unige:158788
ISSN of the journal2235-5197
254views
184downloads

Technical informations

Creation02/08/2022 3:46:00 PM
First validation02/08/2022 3:46:00 PM
Update time03/16/2023 2:37:27 AM
Status update03/16/2023 2:37:27 AM
Last indexation05/06/2024 9:44:13 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack