en
Scientific article
Review
Open access
French

Organoïdes sécréteurs d'insuline: Des "super-îlots" comme premier pas vers le pancréas bioartificiel

Published inMédecine/Sciences, vol. 36, no. 10, p. 879-885
Publication date2020
Abstract

La greffe d'îlots pancréatiques permet de remplacer les cellules β de manière minimalement invasive1, et d'améliorer significativement la qualité de vie des patients présentant un diabète de type 1. Cependant, ces mini-organes endocriniens, lorsqu'ils sont transplantés après une procédure d'extraction enzymatique du pancréas, se retrouvent déconnectés de leur vascularisation et de leur support fonctionnel. Les îlots doivent de plus faire face aux attaques des systèmes immunitaires inné et adaptatif, ainsi qu'à la récidive de l'auto-immunité. L'utilisation et la création d'organoïdes produisant et sécrétant de l'insuline permettent non seulement de contrôler et d'homogénéiser leur taille, mais également leur composition, avec la possibilité d'ajouter des cellules essentielles à leur survie, telles que des cellules endothéliales ou des cellules possédant des propriétés anti-inflammatoires et immuno-modulatrices. Dans cette revue, nous décrivons les obstacles rencontrés dans la greffe d'îlots et détaillons les bénéfices de l'utilisation d'organoïdes pour les surmonter.

Citation (ISO format)
LEBRETON, Fanny et al. Organoïdes sécréteurs d’insuline: Des ‘super-îlots’ comme premier pas vers le pancréas bioartificiel. In: Médecine/Sciences, 2020, vol. 36, n° 10, p. 879–885. doi: 10.1051/medsci/2020129
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
ISSN of the journal0767-0974
237views
558downloads

Technical informations

Creation10/19/2020 3:54:00 PM
First validation10/19/2020 3:54:00 PM
Update time03/15/2023 11:44:14 PM
Status update03/15/2023 11:44:14 PM
Last indexation01/17/2024 11:59:25 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack