UNIGE document Master
previous document  unige:1424  next document
add to browser collection
Title

Les variables prédictrices de l'acquisition de l'orthographe lexicale en 3P ET 5P

Author
Meroni, Floriane
Director
Denomination Mémoire de maîtrise universitaire en logopédie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2008
Abstract Cette étude vise à analyser quelles sont les variables qui déterminent l'acquisition de l'orthographe lexicale pour des enfants de 3ème et de 5ème primaire. Afin d'avoir des données suffisantes, nous avons fait passer des épreuves à 111 enfants âgés entre 8,6 à 12,4 ans. L'orthographe lexicale a été testée au moyen d'une épreuve de dictée de trois listes de mots (irréguliers, réguliers et pseudo-mots). Les variables prédictrices évaluées sont la conscience phonologique, la compétence en lecture, la mémoire de travail phonologique et la sensibilité aux régularités implicites. Une analyse de régression a permis d'observer quelles variables interviennent sur l'orthographe lexicale composite ainsi que sur l'orthographe des différents types de mots séparément. Tout d'abord, les analyses ont porté sur l'ensemble du corpus, puis elles ont été refaites en séparant les enfants selon leur degré scolaire. Les résultats montrent que les variables « lecture », « sensibilité aux régularités implicites », « mémoire à court terme phonologique » et l'âge en mois explique une part de variance de la VD « orthographe lexicale composite ». En 3P, les variables sélectionnés sont la « lecture », la « sensibilité aux régularités implicites » et la « mémoire à court terme phonologique ». En 5P, la « mémoire à court terme phonologique » disparaît. En ce qui concerne la VD « orthographe des mots irréguliers », les variables retenues sont les mêmes que pour « l'orthographe lexicale » (compétence en lecture, sensibilité aux régularités implicites, MCT phonologique et âge). En 3P, la seule variable expliquant une part de variance est la « lecture » et en 5P c'est la « mémoire à court terme phonologique ». Pour la VD « orthographe des mots réguliers », les variables « lecture » et « sensibilité aux régularités implicites » expliquent une part de variance. En 3P, la « sensibilité aux régularités implicites », la « conscience phonologique »ainsi que la « lecture » expliquent une part de variance. En 5P, il y a changement et seule la « lecture » est sélectionnée. Enfin, la « sensibilité aux régularités implicites » et la « lecture » expliquent une part de variance de la VD « orthographe des pseudo-mots ». En 3P, la « sensibilité aux régularités implicites » et la « conscience phonologique » ressortent, mais en 5P il ne reste que la première. En conclusion, la lecture et la sensibilité aux régularités implicites semblent être des prédicteurs fiables des capacités orthographiques lexicales.
Full text
Master (1.3 MB) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
MERONI, Floriane. Les variables prédictrices de l'acquisition de l'orthographe lexicale en 3P ET 5P. Université de Genève. Maîtrise, 2008. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:1424

379 hits

811 downloads

Update

Deposited on : 2009-04-28

Export document
Format :
Citation style :